18 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

1er Conseil national ordinaire de ’’ Forces aux peuples’’/ Dr Jean Emmanuel Gnagnon livre un message aux Congressistes

Partager l'article

’’Force aux Peuples, pour une alternative de cohésion sociale, de modernité et de prospérité partagée’’. Tel était le thème du 1er Conseil National ordinaire du parti ’’ Forces aux peuples’’ qui s’est tenu le mardi 7 mars 2023 à l’hôtel Belle Côte sis à la Riviera Palmeraie.

Invité de cette rencontre, Dr Jean Emmanuel Gnagnon, président du Mouvement togolais pour la restauration(MTR) a livré un important message aux congressistes

«Face aux multiples défis que posent les mutations géopolitiques contemporaines ainsi que l’actualité politique mondiale, les choix politiques et stratégiques de nos pays doivent prendre en compte des paradigmes nouveaux dans la relecture des liens ombilicaux entre les Etats de l’Afrique francophones et ses partenaires occidentaux : la construction d’une nation unie et d’un Etat fort.

Les idées de grande portée de Justice sociale et de Concorde dont les bases sont jetées ici et maintenant, auront un écho favorable partout ailleurs où le besoin de bâtir de nouvelles nations africaines revêt un caractère sacré.

C’est pourquoi je voudrais une fois encore saluer vos efforts pour une nation ivoirienne réconciliée et portée pour le Vivre-ensemble dans une perspective de consolidation de la cohésion sociale et pour une prospérité partagée.

Il est clair que le chemin pourrait être long et tumultueux à cause la malheureuse et contradictoire diversité des intérêts personnels, mais le devoir de la génération d’aujourd’hui et de demain est porter l’évangile du Vivre-ensemble avec courage et foi, socle d’une conviction indéfectible.

L’urgence appelle notre génération à mettre en place un réseau d’acteurs convaincus pour la restauration des Etats africains en donnant forces aux peuples ! Nous avons déjà ouvert un chantier pareil pour regrouper dans plusieurs pays africains, notamment la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Mali, le Libéria, le Burkina, la Centrafrique, le Ghana, des jeunes acteurs politiques pour fédérer les énergies afin de réaliser les transitions générationnelles et sauvegarder le capital d’expériences et d’acquis au bénéfice d’une Afrique nouvelle, véritablement indépendante et résiliente face aux enjeux mondiaux de tous ordres.

Nul ne pourra plus, en ces temps de démocratisation avancée de la communication et de l’expression, tenter de museler les peuples… L’obligation de dire est devenue plus clairement l’apanage de tous et un droit de fait », a-t-il déclaré.

Selon lui, le thème choisi pour ce 1er Conseil National ordinaire cadre bien avec la vision de son parti.

«En effet, notre espoir de Paix et de Vivre-ensemble se justifie par notre combat pour la cohésion sociale et pour la prospérité partagée. Il est clair que la gouvernance politique de nos Etats ne saurait plus prétendre à quelque impact positif possible sur la vie de nos concitoyens, en dehors des principes d’inclusivité, d’unité et d’intégrité.».
Poursuivant, Dr Jean Emmanuel Gnagnon a fait savoir aux Congressistes que leur engagement est noble.

«En Côte d’Ivoire, vous êtes sur la voie que vous tracez ainsi au niveau des Forces Aux Peuples : vous êtes dans une dynamique irréversible vers la victoire de la Côte d’Ivoire nouvelle et réconciliée », a-t-il indiqué, non sans avoir exhorté les militants de ’’Forces aux Peuples’’ à plus d’engagement pour réaliser leur objectif : «Quand l’histoire vous engage, elle dégage devant vous le chemin pour la réalisation de la mission qu’elle vous confie ! Vous avez répondu à l’appel du peuple, vous avez dit oui à l’histoire : elle ne se construira pas sans vous ! »


Partager l'article