1 mars 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Niger : Le Général Tchiani accuse ouvertement la France d’être à la base du terrorisme au sahel

Partager l'article

Dans une vidéo qui a fait le tour de la toile, l’on aperçoit le général Tchiani accuser la France d’avoir été à la base du territoire au Niger. Ce, au cours d’un entretien avec un journaliste. Les déclarations du Général Tchiani qui accuse la France d’être à l’origine du terrorisme au Sahel sont des allégations graves et controversées. Il est important de noter que ces affirmations ne sont pas étayées par des preuves concrètes et ne sont pas soutenues par la communauté internationale dans son ensemble.

Le Sahel est une région qui a été confrontée à des défis sécuritaires importants au cours des dernières années, notamment en ce qui concerne le terrorisme. Les groupes terroristes tels que Boko Haram, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS) ont mené des attaques dans la région, causant de nombreux décès et déplacements massifs de populations.

La France, avec le soutien de ses partenaires internationaux, a joué un rôle actif dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. L’opération Barkhane, lancée en 2014, vise à soutenir les pays de la région dans leurs efforts de lutte contre les groupes terroristes. Elle s’inscrit dans le cadre d’une approche régionale plus large, qui implique également la coopération des pays voisins et des organisations régionales telles que la Force conjointe du G5 Sahel.

Il est important de souligner que les causes du terrorisme au Sahel sont multifactorielles et complexes. Elles incluent des problèmes socio-économiques, politiques, ethniques et religieux, ainsi que des questions de gouvernance et de développement. Il serait donc simpliste et injuste d’accuser un seul acteur de porter la responsabilité de cette situation.

Dans les relations internationales, il est normal d’avoir des désaccords et des débats. Cependant, lorsqu’il s’agit d’accusations sérieuses, il est essentiel de présenter des preuves vérifiables pour étayer ses affirmations. Les allégations du Général Tchiani doivent être évaluées avec prudence et analysées à la lumière des informations disponibles.

En conclusion, l’accusation ouverte de la France d’être à l’origine du terrorisme au Sahel faite par le Général Tchiani est une affirmation controversée qui ne repose pas sur des preuves solides et ne reflète pas le consensus international sur la situation dans la région. Il est important d’examiner tous les aspects de la question et de se fier aux informations vérifiables pour obtenir une compréhension plus complète des défis auxquels est confronté le Sahel.

SK

Ovajabmedia.com


Partager l'article