18 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Assainissement de Yakassé AtAttobrou / Le maire Assi N’din Théodore arrête des mesures

Partager l'article

Sous la présidence de madame Bomisso Ahou Patricia Kouassi, Secrétaire général de la préfecture de Yakassé Attobrou, s’est tenue le mardi 07 novembre 2023 à la salle des délibérations de la mairie de Yakassé Attobrou, la quatrième réunion du Conseil municipal de l’exercice 2023. Le maire Assi N’din Théodore a profité de l’occasion pour annoncer des mesures de déguerpissement des occupants des emprises de la voirie de la commune.

Résolument porté vers l’assainissement et l’aération de la commune depuis bientôt deux semaines, par le ramassage des ordures ménagères et la destruction des dépôts sauvages d’ordures qui ternissent l’image de la ville depuis des années, Assi N’din Théodore, a annoncé au cours de la quatrième réunion du Conseil municipal le mardi 07 novembre dernier, le déguerpissement des occupants des occupants des emprises de la commune, et ce, dans le cadre de sa politique d’aération de la commune.

S’adressant principalement aux chefs des neuf villages de la commune, le premier magistrat de la cité du « Taro », Assi N’din Théodore, a invité les neuf chefs de villages de sa circonscription à informer davantage les occupants des emprises de la voirie communale à les libérer avant la date du 20 novembre prochain.

« Avec l’accord de la municipalité et du Conseil, nous avons adressé des courriers à tous les neuf chefs de villages qui composent la commune Attobrou. Nous avons demandé avec insistance et respect de communiquer auprès de la population et nous avons donné une date à partir de laquelle nous allons passer au déguerpissement. Messieurs les chefs de villages, faites une large diffusion de ces courriers, continuez à le faire » a indiqué Assi N’din Théodore.

Dans les limites de ses pouvoirs et conformément aux dispositions légales, Assi N’din Théodore a tenu à préciser à l’endroit des chefs de villages présents que : « Nous sommes dans la phase de la sensibilisation présentement et si les mis en cause ne démolissent pas leurs constructions jugées illégales, lesquelles qui empiètent sur l’emprise de la voirie, nous nous présenteront devant eux à partir du 20 novembre prochain pour commencer à les casser. »

Et d’ajouter qu’ « il n’y a que par cette action que la municipalité pourra aérer nos villages. Yakassé Attobrou, ne doit plus se comporter comme un village, Yakassé est une ville et le minimum de commodité que nous trouvons dans les autres villes, doit aussi exister ici (…) les constructions anarchiques doivent disparaitre dans l’intérêt de tout le monde et, la loi nous donne plein pouvoir de le faire et ce n’est pas un abus ».

Madame Bomisso Ahou Patricia Kouassi, a quant à elle invité la municipalité et les conseillers à demeurer dans la légalité.
« Agissez dans les limites de la légalité et non au-delà. N’abusez pas de votre pouvoir de maire » a laissé entendre la Secrétaire générale de la préfecture de Yakassé Attobrou, Bomisso Ahou Patricia Kouassi.

Une correspondance particulière d’Adingra OSSEI


Partager l'article