13 juillet 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Burkina Faso : Le Capitaine Ibrahim Traoré renforce les mesures de Contrôle aux Frontières 

Partager l'article

Dans une décision marquante, le Burkina Faso renforce ses mesures de contrôle aux frontières, marquant ainsi un tournant dans la gestion de la sécurité nationale. Sous l’impulsion du Capitaine Ibrahim Traoré, ces changements visent à assurer une protection accrue du territoire burkinabè.

Désormais, tout étranger entrant sur le territoire burkinabè devra se conformer à des exigences plus strictes. La présentation de documents valides, y compris un visa ou un permis de séjour, est impérative. De plus, tout changement de résidence doit être déclaré sous peine de sanctions sévères, comprenant une peine d’emprisonnement de 6 à 12 mois et une amende allant de 300 000 à 600 000 francs CFA.

Cette décision a été entérinée par l’Assemblée législative de Transition, avec 69 députés votant à l’unanimité en faveur du projet de loi le jeudi 22 février 2024. Cette unanimité souligne l’importance accordée à ces mesures en matière de sécurité nationale.

Après l’exécution de la peine, les étrangers concernés seront reconduits à la frontière par les services de police. Cette initiative reflète la volonté de renforcer la sécurité et de garantir un contrôle accru sur les entrées et sorties du territoire.

Le Capitaine Ibrahim Traoré, acteur central de cette démarche, insiste sur la nécessité de préserver la stabilité nationale, affirmant que ces mesures sont cruciales pour garantir la sécurité des citoyens burkinabè. Le Burkina Faso entre ainsi dans une nouvelle ère de contrôle aux frontières, avec des implications significatives pour la sécurité nationale et les relations internationales du pays.

SK

Ovajabmedia.com


Partager l'article