14 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

CAN 2023 : Les ivoiriens boycottent-ils les stades ?

Partager l'article

Le coup d’envoi de la 34e édition de la coupe d’Afrique (CAN) des nations a été donné ce samedi 13 janvier au stade Ebimpé. Mais la mobilisation des ivoiriens au stade laisse place à de vives polémiques.

La CAN “Total énergie ” a officiellement débuté par la cérémonie d’ouverture suvie du premier match opposant le pays organisateur la Côte d’Ivoire à l’équipe de la Guinée-Bissau.

Si l’équipe de la Côte d’Ivoire a tiré son épingle du jeu en battant son adversaire du jour sur un score de 2-0, les organisateurs eux n’ont pu relever le défi de la mobilisation.

En effet Sur 60.000 spectateurs attendus au stade Ebimpé, seulement 36.858 étaient présents dans l’enceinte.

Évidemment c’est un stade à moitié vide qui a abrité la cérémonie d’ouverture pompeusement annoncée suivie de l’entrée en lice des éléphants de Côte d’Ivoire.

Un spectacle difficile à expliquer en raison de la forte campagne autour de cette cérémonie et si l’on considère les déclarations des responsables du comité d’organisation de la CAN (Cocan).

Déclarations selon lesquelles ils airaient vendu tous les tickets et ce premier match se jouerait à guichet fermé.

Au vu des résultats de cette première journée, des questionnements sont légitimes .

A qui le Cocan a t-il vendu les tickets ?

Les ivoiriens refusent-ils de se rendre aux stades?

En tout état de cause en présence les officiels mondiaux du football et de celle du chef de l’Etat ivoirien le spectacle de la première journée est un camouflet.

C’est pourquoi les organisateurs gagneraient à impliquer toutes les couches sociales, tendances politiques et religieuses, Car ce sont l’image et l’honneur de la Côte d’Ivoire qui sont en jeu.


Partager l'article