29 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

CHR d’Abobo : la direction sur le terrain pour rétablir la confiance avec les populations

Partager l'article

Une équipe du Centre hospitalier régional (CHR) d’Abobo s’est rendue samedi 02 Avril 2022, au quartier Houphouët-Boigny en compagnie de l’Association des femmes dudit quartier en vue d’entretenir les populations sur la nécessité de fréquenter l’hôpital.

Cette visite, selon la directrice du CHR, Nathalie Fondio, qui entre dans une vision participative, vise à rassurer la population, surtout les femmes quant à la nécessité de fréquenter l’hôpital pour les besoins de santé.

La première responsable de ce centre de santé, a présenté l’hôpital et son fonctionnement ainsi que les différents services offerts aux populations.

Les sages-femmes ont saisi l’occasion pour faire une présentation de l’utilité des consultations prénatales dès le premier trimestre de la grossesse. Les praticiennes ont exhorté les femmes à se faire suivre jusqu’à la 4e consultation prénatale et également à accoucher à l’hôpital « parce qu’accoucher à domicile engendre beaucoup de risques pour la maman et pour le bébé ».

Des conseils bien reçus par les femmes qui n’ont pas manqué de poser leur principale préoccupation, celle de savoir si l’hôpital est désormais accueillant.

« C’est dans cette dynamique que tout le personnel se trouve », a rassurée la directrice et son équipe qui entend tout mettre en place pour réserver un bon accueil aux populations à travers des équipes d’orientation.

« Actuellement, on est en train d’installer un service d’accueil qui va orienter, en plus des signalétiques que nous sommes en train de confectionner pour orienter les usagers, mettre les personnes aux différents postes parce que ce n’est pas tout le monde qui sait lire », a-t-elle ajouté.

« En plus de cette équipe d’orientation, une autre équipe de brancardage est également en train d’être mise en place parce qu’on se dit que l’accueil, surtout, commence par l’aptitude du personnel de santé à être prompte à accueillir le patient en détresse qui vient », a justifié Mme Fondio.

Des actions, qui, mises en œuvre, rétablira à n’en point douter, la confiance rompue entre le personnel soignant de cet hôpital et les populations.

LKD


Partager l'article