23 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Commémoration du génocide rwandais: Le peuple pleure toujours ses plus de 250.000 victimes

Partager l'article

Ce dimanche 07 avril 2024, de nombreux chefs d’État et de gouvernement ont participé à la cérémonie de la déposition de fleurs devant le mémorial du génocide où sont enterrées plus de 250.000 victimes. La cérémonie a été guidée par le président rwandais Paul Kagame.

La commémoration du génocide de 1994 au Rwanda est un moment crucial pour se souvenir des événements tragiques qui ont eu lieu et pour rendre hommage aux victimes. Il est important que les dirigeants du monde entier se joignent à cet acte de commémoration pour montrer leur solidarité envers le peuple rwandais et pour s’engager à prévenir de tels actes de violence à l’avenir.

Le président rwandais Paul Kagame joue un rôle essentiel dans la préservation de la mémoire du génocide et dans la promotion de la réconciliation nationale au Rwanda. C’est un devoir pour la communauté internationale de soutenir les efforts du Rwanda pour faire face aux conséquences du génocide et pour promouvoir la paix et la réconciliation dans la région.

La Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda, établie par les Nations unies, est une occasion de réfléchir sur les horreurs du passé et d’apprendre des leçons pour l’avenir. Il est important de se rappeler que le génocide rwandais était le résultat de tensions politiques et sociales profondes, et que la haine ethnique ne doit jamais être tolérée ni encouragée.

En se rappelant les événements tragiques qui ont conduit au génocide de 1994, nous honorons la mémoire des victimes et nous nous engageons à œuvrer pour un avenir où de tels crimes contre l’humanité ne se reproduiront jamais. Il est essentiel que la communauté internationale reste vigilante face à toute forme de haine et de discrimination, et qu’elle s’efforce de promouvoir la justice, la tolérance et le respect des droits de l’homme pour tous.

Rappelons qu’en cent jours du génocide qui avait été organisé par les autorités du pays ont été exterminés entre 800.000 et 1,1 million de Tutsis. Selon le recensement de 1991, les Tutsis constituaient 8,4% de la population rwandaise qui atteignait à l’époque 7,5 millions. Les Hutus qui tentaient d’aider les Tutsis ont été tués également.

Séverin Konan

Ovajabmedia.com


Partager l'article