28 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire : Association des écrivains (Aeci) / Etty Macaire passe le flambeau

Partager l'article

A la tête de l’Association des écrivains de Côte d’Ivoire (Aeci) depuis son 6e Congrès de 2016, N’dri Etty Macaire, enseignant et écrivain, n’en est plus le président.

Ce poète et romancier a passé le flambeau le week-end dernier à Hélène Lobé, membre de l’Aeci.

” Nul n’est indispensable. Il faut savoir s’effacer pour laisser d’autres personnes faire leurs preuves.Comme je l’avais annoncé, après deux mandats, qui se sont étirés sur 6 ans, à la tête de L’Aeci, je passe le flambeau à Hélène Lobé, ma 2e Vice-présidente, à l’issue du 9e congrès. Nous, écrivains, devons pouvoir donner l’exemple.
Je pars, certes, de la tête de notre faîtière, mais je demeure dans le monde du livre, espace vital qui est le mien.Je pars avec le sentiment d’avoir donné de la visibilité à cette association et servi avec passion et engagement mes consœurs et confrères.
Merci à tous et à toutes ! Que la lumière divine éclaire nos chemins ! ”
Tel est le message que le désormais ex-président de l’Aeci a posté sur sa page Facebook, samedi 13 août 2022.

Une adresse qui lui vaut des réactions tant dans le monde du livre, que dans la société ivoirienne.

” Merci cher aîné et président, pour votre engagement pour le Livre. Merci cher aîné et président, pour les vocations que vous avez suscitées. Merci cher aîné et président, pour votre sens du professionnalisme, merci cher aîné et président, pour vos publications enrichissantes,
Merci cher aîné et président, pour les avis et conseils dispensés à vos jeunes frères désireux de s’engager dans la palabre versatile et prosaïque. Merci cher aîné et président, merci pour tout ”. Pouvait-on lire en commentaire de Christophe N’da Kouassi.

Quand un autre internaute renchérit en ces termes : ” merci et félicitations, président Etty, pour le merveilleux travail effectué. Bienvenue à dame Hélène Lobé. Bon vent à l’Aeci ”.

Témoignages de deux (2) exécutés sans anicroches au sein de ladite association, mais plutôt emprunt d’esprit de partage d’expériences.

L’homme qui a cédé son fauteuil est auteur de plusieurs œuvres littéraires dont ” La dignité écorchée ”, ” Autopsie de la société ivoirienne ”, ” Le chant du Korafola ”, ” Mes saintes colères ”.

L’Association des écrivains de Côte d’Ivoire (Aeci) est une structure associative littéraire de Côte d’Ivoire. Elle a été créée le 31 août 1986, par la fusion de deux (2) structures d’écrivains ivoiriens : l’Association des poètes de Côte d’Ivoire et l’Union des poètes et écrivains ivoiriens.

Frimo KD


Partager l'article