1 mars 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire / Commission de retrait du Permis de conduire: Nette amélioration du taux d’accidents mortels traités passent

Partager l'article

Ce jeudi 28 décembre 2023, le Ministre des Transports Amadou Koné a procédé à l’ouverture des travaux du bilan annuel de la commission spéciale de suspension et de retrait de permis de conduire et effectué une visite du centre. Le centre de l’examen théorique du permis de conduire sis à Cocody- Vallons, a servi de cadre pour cette rencontre. Ce, en présence du Directeur Général des Transports Terrestres et de la Circulation, M. Tiéssé Lucien, par ailleurs Président de la commission et des partenaires.

Cette action, dans un contexte marquée par les préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 de football, vise à rassurer les usagers de la route des efforts du gouvernement en termes de sécurité routière. En effet, en 12 sessions durant l’année 2023, ce sont 372 permis de conduire qui ont fait l’objet de suspension, allant de 03 mois à 15 ans.

Les différentes réformes ont permis de renforcer les critères de sélection des candidats, d’améliorer la qualité de la formation dispensée et de garantir que seules les personnes compétentes et responsables sont autorisées à conduire sur les routes ivoiriennes.

En renforçant les sanctions pour les comportements dangereux tels que la conduite en état d’ébriété et l’utilisation du téléphone en conduisant, la commission spéciale de suspension et de retrait de permis de conduire a dissuadé les conducteurs de prendre des risques inutiles.

De plus, le renouvellement du parc automobile a permis d’introduire des véhicules plus sûrs et plus modernes, équipés de technologies de sécurité avancées, ce qui contribue à réduire les risques d’accidents mortels.

La mise en œuvre du permis à points a également joué un rôle important dans la réduction des accidents de la route. Ce système permet de retirer des points du permis de conduire en cas d’infractions et d’annuler le permis en cas de cumul de trop de points. Cela incite les conducteurs à respecter scrupuleusement le code de la route et à adopter une conduite prudente.

Enfin, la vidéo-verbalisation a permis d’améliorer l’efficacité des contrôles routiers et de sanctionner les infractions plus rapidement. Grâce à ce dispositif, les contrevenants peuvent être identifiés et verbalisés à distance, ce qui permet de libérer les forces de l’ordre pour d’autres tâches essentielles.

Dans l’ensemble, ces différentes mesures et réformes ont contribué à une nette réduction du nombre d’accidents mortels et corporels sur les routes ivoiriennes. Elles démontrent l’engagement du gouvernement ivoirien à assurer la sécurité des usagers de la route et à promouvoir une culture de conduite responsable et respectueuse des règles.

SK

Ovajabmedia.com


Partager l'article