14 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire : Dans la localité de Taï, les revendeurs de gaz font de la surenchère, les prix augmentent, une souffrance pour les populations

Partager l'article

Le gouvernement ivoirien a pourtant expliqué qu’il n’y a pas de pénurie de gaz au Pays. Pourtant dans certaines localités de la Côte d’Ivoire, des revendeurs véreux font de la surenchère.A Taï, à l’ouest de la Côte d’Ivoire, des revendeurs de gaz font subir le calvaire aux populations. Excepté le principal fournisseur (Socopad) qui respecte les prix en vigueur, plusieurs revendeurs s’accaparent l’essentiel des stocks pour les revendre à 2.500 FCFA au lieu de 2.200 FCFA comme recommandé par le ministère du Commerce, pour la bouteille de six kg.«La petite bouteille de six kg y est revendue à un prix variant entre 3.000 FCFA et 4.500 FCFA au lieu de 2.200 FCFA comme recommandé», a dénoncé Hervé Meda, un usager désespéré par la situation.Les autorités préfectorales et de la direction régionale du ministère du Commerce sont donc interpellées.Un opérateur du domaine explique que seule la remise en état et l’entretien régulier de l’axe Guiglo-Taï, principale cause de l’irrégularité de l’approvisionnement en saison des pluies, pourrait juguler durablement la pénurie et par ricochet les surenchères artificielles.Faut-il rappeler que le trafic routier est interrompu depuis des heures sur l’axe Guiglo-Taï, précisément au niveau de Ponan, un village de la commune de Taï, où un camion s’est enfoncé.

Essoh Aka


Partager l'article