14 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire / Deuil: La première femme chimiste du pays s’en est allée

Partager l'article

La Côte d’Ivoire pleure la perte de Mariam Dicko, la première femme chimiste du pays, décédée à l’âge de 80 ans. Son visage, arborant fièrement une burette de chimiste, est gravé sur la pièce de 25 FCFA depuis 1981, faisant d’elle une icône de la science et de la lutte pour l’égalité des genres.

Mariam Dicko a brisé les stéréotypes de genre en choisissant de poursuivre des études en chimie à une époque où les femmes étaient généralement cantonnées à des rôles traditionnels. Se retrouvant parmi les seules deux femmes de sa section, elle a su faire preuve de détermination et de courage pour suivre sa passion.

Son parcours exemplaire a été immortalisé par une photo prise dans son laboratoire à Shell, qui a été sélectionnée pour figurer sur la pièce de monnaie de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’ouest. Un symbole de reconnaissance de son travail et de son engagement en faveur de la promotion des sciences auprès des jeunes filles.

Mariam Dicko restera dans les mémoires comme une pionnière qui a ouvert la voie à de nombreuses femmes désireuses de s’engager dans des domaines scientifiques. Son héritage perdurera à travers les générations, inspirant les futures générations à poursuivre leurs rêves et à ne pas se laisser limiter par les normes traditionnelles.

Son décès laisse un grand vide dans la communauté scientifique de la Côte d’Ivoire, mais son héritage de détermination et de persévérance continuera de guider et d’inspirer ceux qui ont eu la chance de la connaître et de travailler à ses côtés.

Mariam Dicko, la première femme chimiste de Côte d’Ivoire, laisse derrière elle un héritage indélébile qui sera célébré et honoré pour les années à venir. Son engagement en faveur de l’égalité des genres et de l’éducation scientifique restera gravé dans les mémoires de tous ceux qui ont eu la chance de croiser sa route.

Séverin Konan

Ovajabmedia.com


Partager l'article