25 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire / Jaad 2021 dans le Gontougo et le Bounkani : Plus de 800 millions de FCFA d’appui aux producteurs

Partager l'article

La fête de l’Agriculture dans le Gontougo et le Bounkani à tenu toutes ses promesses. Les Journées de l’administration agricole délocalisée (Jaad) 2021 démarrées le 25 novembre à Bondoukou se sont achevées, samedi dernier.
Un des temps forts des Jaad 2021 a été le défilé des sociétés coopératives de cette vaste région agricole et celui des engins motorisés. Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a saisi l’occasion pour dresser le niveau d’exécution du Pnia 1.

Le ministre chargé de la mise en œuvre de la politique agricole du gouvernement a annoncé que les projets démarrés dans le cadre du Pnia 1 sont toujours en cours d’exécution dans le District du Zanzan. Il s’agit, a-t-il rappelé, du Projet de promotion de la compétitivité de la chaîne de valeur de l’anacarde (Ppca), financé sur un prêt Bird-Enclave à hauteur de plus de 131 milliards de FCFA, le Projet d’appui au développement des filières manioc et maraîchers financé par l’Union européenne à plus de 13 milliards de FCFA, le Projet d’appui à la relance des filières agricoles de Côte d’Ivoire (Parfaci) financé par la France dans le cadre du CD2 à hauteur de plus de 16 milliards de FCFA, le Programme de production de riz financé par un prêt de Eximbank-Inde à hauteur de 15 milliards de FCFA…

Pour consolider les acquis des différents projets, le gouvernement par l’entremise du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a procédé, samedi, à Bondoukou et en présence du ministre de la Réconciliation et de la Cohésion sociale Kouadio Konan Bertin, à la remise de kits agricoles (engrais, semences, petits matériels et outillages) d’une valeur de 300 millions de FCFA, une unité de transformation de manioc à Pala dans le département de Tanda d’une valeur de 45 millions de FCFA, de matériels roulants (15 véhicules de types 4×4, de 25 motos, 60 tricycles) et du matériel informatique. Le tout d’un montant de plus de 500 millions de FCFA.

Dans le Gontougo et le Bounkani, Kobenan Kouassi Adjoumani n’a pas voulu être le cordonnier mal chaussé. Au total, plus de 800 millions de Fcfa d’appui direct sont mis à la disposition des producteurs de sa région.
Avec le Pnia 2, a indiqué le ministre, le gouvernement veut construire une agriculture “durable, compétitive et créatrice de richesses équitablement partagées” entre l’ensemble des acteurs de la chaîne des valeurs. D’où la création des neufs Agropoles couvrant l’ensemble du territoire ivoirien.

” Tout ceci n’a été possible que par la volonté du président de la République, Alassane Ouattara qui, en digne héritier du père fondateur, a su placer le bien-être de nos populations au cœur de sa politique sociale ”, a expliqué le ministre d’état. Qui n’a pas manqué de louer les efforts des différents acteurs sur le terrain malgré la pandémie de la Covid-19.

Le thème de cette 9ème édition n’a pas été choisi au hasard : ” Résilience du secteur agricole face à la pandémie de la Covid-19 ” .
Au nom du président de la République et au nom du Premier Ministre, le ministre d’Etat Adjoumani a exprimé ses remerciements à l’ensemble des partenaires techniques et financiers, pour leur appui constant au secteur agricole et leur engagement auprès de notre pays. “Nous sommes confiants que vos appuis nous permettront d’”agir pour l’avenir et d’améliorer la production, la nutrition, l’environnement et les conditions de vie” de nos braves populations rurales, tel que défini par la 41ème édition de la Journée Mondiale de l’Alimentation”, a-t-il fait savoir.

Au regard de la mise en œuvre du Programme National d’Investissement Agricole (PNIA 2), le ministre d’Etat a rassuré les producteurs. “L’avenir s’annonce donc prometteur chers parents producteurs !”, a-t-il dit en présence du représentant du Fonds des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), Mahama Zoungrana.
Celui-ci a au nom du Programme alimentaire mondial (Pam), une filiale de la Fao salué la présence du ministre d’Etat Adjoumani et lui a traduit leur reconnaissance pour “ ses efforts inlassables en faveur du développement rural ”, ainsi que le gouvernement ivoirien sous le leadership du Premier ministre Patrick Achi.

Aussi, a-t-il réitéré l’assurance que les agences du système des Nations unies seront toujours aux côtés du gouvernement pour contribuer durablement au développement d’un secteur agricole résilient et productif ainsi que d’une bonne transformation des produits agricoles. Notons que le ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale, Bertin Kouadio Konan, était présent.

F.K.D avec Sercom MEMINADER


Partager l'article