14 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire / La crise énergétique et la vie chère : Des solutions proposées par le PPA-CI

Partager l'article

Le 26e numéro de la Tribune du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), s’est tenu ce jeudi 30 mai 2024 au siège dudit parti sis à Cocody Riviera 3 en présence de plusieurs responsables du parti. Comme à l’accoutumé, la tribune a été animé par le ministre Justin Koné Katinan. Pour ce énième numéro, l’ordre du jour portait sur deux points. Entre autre, la crise énergétique et la vie chère. Dans son propos liminaire le ministre a essayé d’égrener les différentes causes pour ensuite proposer des solutions.

1. La crise énergétique : des causes techniques et politiques

1.1. Les difficultés techniques

– Pannes d’équipements de production
– Baisse de la production de la centrale d’Azito
– Pertes d’infrastructures dues à des pannes

1.2. Les facteurs politiques

Politique de privatisation du secteur de l’électricité, entraînant une division du secteur et une concession exclusive à la CIE
– Projets d’investissement douteux, comme l’utilisation d’une centrale flottante très coûteuse

2. Les solutions proposées par le PPA-CI

– Remettre en question la privatisation du secteur de l’électricité et développer une politique de prise en main par l’État, tenant compte de la nouvelle donne mondiale multipolaire
– Adopter une politique énergétique souverainiste et panafricaniste
– Intégrer les pays ouest-africains pour une gestion de l’énergie
– Restructurer les acteurs publics et parapublics pour accroître leur capacité opérationnelle
– Stabiliser les prix des produits pétroliers grâce à des stocks de sécurité et de prévoyance

3. La vie chère : l’efficacité des mesures gouvernementales

3.1. Le plafonnement des prix

– Mesure visant à réduire les marges bénéficiaires des opérateurs économiques
– Permet de ralentir l’inflation, mais soulève des difficultés de mise en œuvre
– L’État ne peut subventionner tous les produits en raison de la dette élevée

3.2. La métrologie et son impact sur le pouvoir d’achat

– La métrologie permet de contrôler l’exactitude des instruments de mesure utilisés dans les transactions commerciales
– Le contrôle métrologique a été concédé à une société privée, entraînant des coûts exorbitants pour les opérateurs économiques et les consommateurs
– La suspension de l’activité a augmenté les risques de fraude et d’affaiblissement du pouvoir d’achat

4. Les propositions du PPA-CI pour la maîtrise de la vie chère

– Retisser le contrôle métrologique au ministère du commerce pour garantir la surveillance du marché
– Réguler les services publics qui échappent actuellement au contrôle du ministère du commerce (électricité, eau, télécommunications)
– Développer la production locale des produits de grande consommation pour réduire la dépendance aux importations

Conclusion

Le PPA-CI estime que la stabilité de la nation est menacée par la conjonction de facteurs qui pèsent sur le quotidien des Ivoiriens. Le parti appelle à une mise en ordre, à la tête de laquelle seule la candidature de Laurent Gbagbo peut répondre, selon le PPA-CI.

Séverin Konan

Ovajabmedia.com


Partager l'article