25 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire : Le Ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier / Les agents réclament le paiement de leurs primes

Partager l'article

Les agents du ministère de l’Équipement et de l’Entretien routier, ne sont pas contents de leur tutelle.

En cause, la longue attente dans le paiement de leurs primes. Ils l’ont fait savoir par le biais du Syndicat national des Agents du ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier (SYNAMEER-CI), le mercredi 17 août 2022, lors de son Assemblée générale extraordinaire.

Selon Tieto Kla Serge Pacôme, le secrétaire général du SYNAMEER-CI, la signature d’un arrêté instituant ces primes, est effective.

C’est pourquoi il a demandé à ses camarades de croire qu’ils verront bientôt le bout du tunnel. «Nous encourageons le ministre et ses collaborateurs impliqués dans la gestion du dossier des primes des agents, à poursuivre leurs efforts pour que ces primes soient effectivement payées. Cela, pour le bonheur des agents du ministère. Le SYNAMEER-CI invite également le ministre Amédée Kouakou à accélérer le dossier du paiement effectif des primes des agents du ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier », a-t-il déclaré.

Poursuivant, le secrétaire général du SYNAMEER-CI a indiqué que ses camarades et lui restent disponibles et ouverts à toute forme d’échanges et s’inscrivent dans le projet de dialogue social prôné par le Premier Ministre Patrick Achi. «Nous encourageons la mise en place des comités de dialogue social pour poursuivre les efforts et continuer les échanges relatifs aux préoccupations transversales de tous les agents du ministère de l’Equipement. Certes, nous constatons un silence, mais nous avions foi que le ministre trouvera une solution rapide à cette question de primes afin d’améliorer les conditions de vie et de travail des agents dudit ministère», a soutenu Tieto Kla Pacôme.

A l’en croire, la demande de paiement de primes s’explique par l’existence des ressources.

«Dans l’annexe fiscale 2021, il a été mentionné qu’un arrêté interministériel serait pris pour le réaménagement des taxes sur le domaine public du secteur pétrolier, pour le ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier et le ministère du Budget. Et que le MEER en recevrait une quote-part pour permettre le fonctionnement de certaines directions et motiver ainsi les agents. S’il n’y avait pas existence de ressources c’est clair que cet arrêté interministériel ne serait pas pris.

Alors, nous espérons que d’ici à la fin de cette année, le paiement de ces primes sera effective pour le bien-être des agents de ce ministère », a-t-il confié.

BS


Partager l'article