29 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

CÔTE D’IVOIRE : LE PRÉSIDENT GBAGBO NE REVIENDRA PAS DE SI TÔT.

Partager l'article

Malgré son acquittement définitif par la Cour pénale internationale des accusations de crimes de guerre et crimes contre l’humanité pendant la crise électorale de 2010-2011, le président Laurent Gbagbo ne précipitera pas son retour en Côte d’Ivoire.

En effet, le président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont définitivement libres de leurs mouvements après la décision de la Chambre d’appel de la CPI le 31 mars dernier. Après cela, l’étape ultime devrait être le retour des deux personnalités dans leur pays d’origine, la Côte d’Ivoire, où des milliers de partisans les attendent avec impatience.

Mais selon le communiqué du FPI, le retour de l’ancien président sur sa terre natale ne se fera pas de façon précipitée. Le président Gbagbo a décidé de s’en « remettre aux dispositions que le greffe de la CPI est en train de prendre en vue de son retour sécurisé avec Charles Blé Goudé, comme instruit par les juges de la Chambre d’appel ». Il va sans dire que contrairement à ce qui est imaginé par les Ivoiriens, l’ex-président pourrait ne pas rentrer aussitôt.

Par ailleurs, d’après le même communiqué, « le président Laurent Gbagbo assure ses compatriotes qu’il sera parmi eux incessamment ». Le président Gbagbo a déjà reçu ses passeports ivoiriens et tout ce qui bloque son retour au bercail, c’est une condamnation à 20 ans de prison en Côte d’Ivoire pour un prétendu braquage de la BCEAO pendant la crise. Il va sans dire que pour rentrer, Gbagbo devra négocier avec Ouattara, le président qui l’a évincé du pouvoir par un coup de force et déporté à la Haye.

SK


Partager l'article