27 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire / Les Enseignants contractuels bientôt intégrés

Partager l'article

La ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mariétou Koné, a présenté, preuve à l’appui, toutes les démarches entreprises pour l’intégration des enseignants contractuels à la Fonction publique. ” Le dossier se trouve actuellement au niveau de la prise du décret d’intégration par la Fonction publique, pour régulariser la situation de ces fonctionnaires ”, a-t-elle soutenu.
C’était au cours d’une audience accordée à Zadi Gnagna, le mardi 8 février 2022.

” Nous avons saisi l’occasion pour la féliciter pour les réformes courageuses entreprises dès sa prise de fonction et surtout pour l’organisation des États généraux de l’Education nationale, afin de redonner un dynamisme à notre système éducatif. Nous l’avons encouragé à maintenir le cap et surtout à privilégier le dialogue permanent et constructif avec les organisations syndicales du secteur ” à déclaré Zadi Gnagna, à sa sortie d’audience.

Accompagné d’une forte délégation de la Centrale plate-forme nationale Education-Formation, il s’agissait dans un premier temps, de présenter à madame la ministre leurs civilités et leurs vœux sincères de santé, de prospérité et surtout de succès dans son importante mission à la tête de cet important ministère.

Toutefois, la délégation n’a pas manqué de poser le problème des enseignants contractuels, qui attendent leur intégration à la Fonction publique. Lui demandanr d’être leur avocate auprès du gouvernement, pour la prise en compte des revendications nouvelles des fonctionnaires.

En réponse, Mariatou Koné les a félicité pour lrur démarche. Elle leur a expliqué sa démarche qui n’est dirigée contre personne, mais dont la finalité est d’aider la société à travers une éducation de qualité.

Les visiteurs ont aussi souhaité que dans l’attente, les salaires de leirs camarades continuent d’être payés.
A ce propos et en croire Zadi Gnangnan, madame la ministre, Mariatou, s’est engagée à être notre avocate auprès du gouvernement pour faciliter la prise en compte des nouvelles revendications. Quand on sait que la majorité des fonctionnaires qui en seront bénéficiaires se trouvent dans son département.

Frimo K. D


Partager l'article