25 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

CÔTE D’IVOIRE / Lutte contre le travail des enfants : Dominique Dominique Ouattara met les artistes en mission

Partager l'article

La Première dame a procédé le jeudi 29 avril 2021 à l’ouverture d’un séminaire à l’endroit des artistes, comédiens et écrivains de Côte d’ivoire. L’Objectif de ce séminaire, est de former les acteurs de la culture afin qu’ils apportent leur contribution à la lutte contre le travail des enfants en Côte d’ivoire.

C’est l’hôtel Ivoire de Cocody qui a servi de cadre à cette double cérémonie d’ouverture du séminaire de formation des artistes et au lancement du Waraba tour 2021.

La Première dame, Dominique Ouattara en sa qualité de présidente du comité de surveillance de lutte contre le travail des enfants et initiatrice de ce séminaire à invité les acteurs de la culture en Côte d’ivoire à prendre un part actif dans cette cause qu’elle défend depuis 1998.

“Comme vous le savez, depuis 1998, j’œuvre avec ma Fondation Children Of Africa, pour le bien-être des femmes et des enfants vulnérables. Avec le Comité National de Surveillance de lutte contre le travail des enfants, crée en 2011, nous luttons de toutes nos forces contre ce fléau que constitue l’exploitation des enfants”, a-t-elle déclaré.

Aussi, consciente que le Waraba tour 2021 dont le promoteur est l’artiste Abou Nidal, contribue efficacement à l’édification des enfants ivoiriens, Dominique Ouattara a accepté de parrainer cette édition.

“Lorsque j’ai été sollicitée pour être la marraine de la 5e édition de la caravane Waraba Tour, j’ai donné mon accord sans hésiter. Car, le thème retenu cette année à savoir : Non au travail des enfants dans la cacaoculture, entre en résonnance avec mon engagement personnel contre le travail des enfants”, a-t-elle dit.

Pour la Première dame, cet engagement collectif avec tous ses partenaires a permis d’obtenir des résultats significatifs aussi bien sur le plan national qu’international tels que vous le constaterez au cours de ce séminaire.

Mais le défi est d’autant plus persistant que le mal est profond, dira t-elle, car, il dépend d’autres paramètres extérieurs que nous devons résoudre. Tels que, l’immigration clandestine, la lutte contre la pauvreté et le revenu des planteurs.

C’est pour relever ces défis qu’elle a d’ailleurs organisé ce séminaire de formation à l’endroit des artistes. Le but est de leur permettre d’atteindre leur objectif de sensibiliser les populations à la lutte contre le travail des enfants, les artistes ici présents recevront aujourd’hui une formation sur la lutte contre le travail des enfants dans notre Pays.

Dominique Ouattara a offert la somme de 15 millions de F CFA à tous les artistes venus participer au séminaire de formation sur le travail des enfants. Elle a par ailleurs, en sa qualité de marraine du Waraba tour 2021, apporté une contribution de 10 millions de F CFA pour aider à leurs déplacements à l’intérieur du Pays.

“Chers amis artistes, La formation qui vous sera dispensée aujourd’hui, vous permettra de mieux cerner la problématique du travail des enfants, ainsi que les efforts déployés par la Côte d’Ivoire et ses partenaires pour y remédier”, a déclaré la Première dame avant d’inviter les artistes à ne pas hésitez à s’approprier cette lutte à travers leurs œuvres artistiques respectives, afin de préserver les enfants contre ces pratiques qui nuisent à leur plein épanouissement.

Notons que plusieurs artistes de renom ont pris part à ce séminaire notamment, la diva Aïcha Koné.

Diane Kablankan


Partager l'article