21 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire : Mgr Paul Siméon Ahouanan est décédé

Partager l'article

L’Église catholique a perdu un de ses grands prêtres. Il s’agit de Monseigneur Paul Siméon Ahouanan Djro décédé le lundi 12 février 2024, à Abidjan dans sa 72e année. Ce, après avoir servi pendant 28 ans cette église.

L’information a été donnée par la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire via un communiqué rendu public ce mardi 13 février et signé du Secrétaire général Emmanuel Wohi Nin.

Le programme des obsèques sera dévoilé ultérieurement. En attendant, l’Eglise exprime toute sa compassion à la famille biologique du défunt. Elle invite aussi les fidèles à « s’unir dans le recueillement pour son repos en Dieu, vainqueur du mal et de la mort ».

Selon l’archidiocèse de Bouaké, Monseigneur Ahouanan est né le 19 décembre 1952 à Bingerville en Côte d’Ivoire. Il a été évêque de Yamoussoukro de 1995 à 2006, puis archevêque métropolitain de Bouaké depuis le 22 septembre 2006 jusqu’à son rappel à Dieu le 12 février 2024.

Il entre dans l’ordre des Franciscains et est ordonné prêtre au sein de cet ordre le 19 juillet 1981. Nommé évêque de Yamoussoukro le 6 décembre 1995, Paul Siméon Ahouanan est consacré évêque le 16 mars 1996 par Bernard Cardinal Yago.

Il est devenu coadjuteur de l’archevêché de Bouaké en janvier 2006, avant d’être nommé archevêque de la ville.

L’archevêque métropolitain de Bouaké avait été hissé le mardi 24 mars 2015, à la tête de la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (Conariv), créée ce même jour par le Président Ouattara.

Celui-ci avait la lourde charge « de parachever l’action de la défunte Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr) ». Au sein de cette Commission Cdvr, il occupait la fonction de vice-président aux côtés de Charles Konan Banny, président de cette institution, de septembre 2011 à décembre 2014.

 

Fratmat.info

 


Partager l'article