8 février 2023

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire : Ouverture de la 8è édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat (JNCC)

Partager l'article

DISCOURS D’OUVERTURE DE MONSIEUR LE MINISTRE D’ETAT, MINISTRE DE L’AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL

Le prononcé fait foi

Excellence Monsieur le Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire ;
Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions ;
Madame et Monsieur le Ministre d’État ;
Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Mesdames et Messieurs les membres du corps préfectoral ;
Monsieur le Maire de Cocody ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs ;
Mesdames et Messieurs les représentants des Partenaires Techniques et Financiers ;
Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil d’Administration du Conseil du Café-Cacao ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Comité Consultatif ;
Monsieur le Directeur Général et le Personnel du Conseil du Café-Cacao ;
Distinguées Chefs traditionnels ;
Chers parents producteurs de café et de cacao ;
Chers amis de la presse ;
Mesdames et Messieurs ;
C’est avec un réel plaisir et beaucoup d’émotions que nous nous retrouvons ici ce matin, pour la célébration de la huitième édition de la Journée Nationale du Cacao et du Chocolat, après un an d’interruption due au contexte sanitaire, relatif à la maladie à coronavirus. C’est également avec fierté que je retrouve ici, très nombreux, l’ensemble de nos braves producteurs et industriels du chocolat. Que dis-je ? L’ensemble des hommes et des femmes entièrement dévoués au travail de la fève du cacao, venir accueillir chaleureusement notre Vice-Président. Merci à tous et à toutes pour cette mobilisation extraordinaire.



Excellence Monsieur le Vice-Président de la République,
Votre présence ici dénote de votre grand intérêt à soutenir le monde paysan, à soutenir le développement de la filière cacao.

Par ma voix, les acteurs de la filière cacao vous disent merci, merci d’avoir accepté le haut patronage de cette édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat. Ils se sentent honorés de cette marque de considération à leur endroit et vous en seront toujours reconnaissants

Excellence Monsieur le Vice-Président de la République,
Mesdames et Messieurs,
Les Journées Nationales du Cacao et du Chocolat de cette année se tiennent dans un contexte mondial marqué par la crise russo-ukrainienne qui touche tous les marchés agricoles. Tandis que les prix des intrants agricoles ont fortement augmenté, les prix des produits ont chuté sur les marchés internationaux. Cette tendance paradoxale des marchés était une question préoccupante pour les cacaoculteurs.

Pour faire face à cette situation, le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a pris des mesures vigoureuses visant à préserver le bien-être social et économique des acteurs de la filière cacao. Au nombre de ces mesures, on peut citer :

  • le déblocage de 17 milliards F CFA pour soutenir la filière face aux effets de la pandémie du coronavirus ;
  • le soutien du prix aux producteurs à hauteur de 134 milliards F CFA, afin que ceux-ci ne subissent pas la chute des prix au niveau international.

Je voudrais rappeler que depuis la réforme, en 2012, la filière café-cacao a toujours bénéficié de mesures spécifiques de la part du Président de la République.

Excellence Monsieur le Vice-Président de la République,
Comme vous le constatez, on peut le dire ici avec une grande fierté : le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA est le digne porteur de l’héritage politique, économique et social de feu le Président Houphouët-Boigny, fervent défenseur du secteur agricole et plus particulièrement de la filière café-cacao.

Chers amis producteurs, Mesdames et Messieurs, vous le savez, nous le savons tous, notre filière a traversé des zones de turbulence et des secousses au cours de ces dernières années, notamment à cause d’un marché instable qui a affecté lourdement nos recettes d’exportation. Mais, notre filière est restée debout grâce à la volonté du Président de la République, qui s’est affiché en toute circonstance comme l’ami, l’avocat et le premier défenseur des producteurs de cacao. Aujourd’hui, je suis heureux et fier de le dire, le Président de la République Alassane Ouattara est la première et la principale soupape de sécurité du monde paysan en général, et des producteurs de cacao, en particulier.

Aussi, l’ensemble des acteurs de la filière me chargent-ils de vous prier, Excellence Monsieur le Vice-Président, de transmettre leur infinie gratitude à SEM Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, plus que jamais, ils lui sont infiniment reconnaissants.

Mesdames et Messieurs,
Le contexte international dont j’ai parlé tantôt appelle à une accélération de nos initiatives en faveur de la modernisation du secteur agricole et de la transformation de nos produits agricoles sur place. En la matière, le Premier Ministre, Monsieur Patrick ACHI, que nous tenons a remercié pour son soutien infaillible au secteur agricole, a donné des instructions fermes. Le Conseil du café-cacao a pris ses instructions à bras le corps et a investi énormément dans l’amélioration de la transformation du cacao sur place.

Le thème de cette huitième édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat, «Transformation locale du cacao : opportunités pour les artisans chocolatiers», est donc très pertinent.

Excellence Monsieur le Vice-Président de la République,
Je voudrais devant vous, féliciter Monsieur Brahima Yves Koné, le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, pour le bon travail qu’il fait au niveau de la réforme, mais aussi pour son leadership dans la mise en œuvre des choix stratégiques du Gouvernement. J’étends ces félicitations à l’ensemble de ses collaborateurs.

Je n’oublie pas de saluer le Président du Conseil d’Administration, Monsieur Coulibaly Siaka Minayaha, pour l’excellent travail de suivi qu’il fait de la mise en œuvre de l’ensemble des orientations stratégiques du Gouvernement.

Mesdames et Messieurs,
Chers parents producteurs de cacao,
Chers chocolatiers,
Ces journées sont les vôtres ! Je vous encourage à participer nombreux aux différents échanges.

J’en appelle également à l’esprit entrepreneurial et d’innovation de notre jeunesse, en vue de prendre sa place dans cette dynamique de transformation par la valorisation de tous les produits pouvant être tirés de la fève de cacao, afin de devenir des champions nationaux du Cacao et du Chocolat conformément à la vision affichée de Son Excellence Monsieur le Président de la République.

Enfin, j’invite le secteur financier national à s’intéresser à la transformation locale du cacao, à soutenir les jeunes entrepreneurs et à investir dans la transformation du cacao.

Pour ma part, je puis vous rassurer de l’engagement du Gouvernement à poursuivre les concertations pour favoriser l’émergence d’un tissu agro-industriel compétitif et durable.

Mesdames et Messieurs,
C’est sur ces notes d’engagement que je voudrais clore mes propos, tout en remerciant, encore une fois, Son Excellence Monsieur le Vice – Président pour avoir accepté de présider ces journées, y ajoutant ainsi un cachet spécial à leur réussite.

Je vous remercie de votre bien aimable attention.


Partager l'article