23 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire / Pascal Affi N’guessan à propos de la réconciliation: “La réconciliation est inachevée”

Partager l'article

Ce samedi 4 mai 2024, le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan, a au cours d’une conférence de presse qu’il a animé au siège de son parti à Cocody 2 Plateaux vallons, mis en lumière les lacunes persistantes dans le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire. En effet, Affi N’guessan a rappelé que malgré les efforts entrepris, le chemin vers une réconciliation nationale véritable reste encore à parcourir.

La déclaration d’Affi N’guessan lors de la conférence de presse souligne les défis persistants auxquels la Côte d’Ivoire est confrontée en matière de réconciliation nationale. Il met en avant le fait que malgré les efforts entrepris, le pays n’a pas encore atteint une réconciliation véritable et complète. Affi insiste sur le fait que le pouvoir en place, incarné par le RHDP, gouverne sans la pleine participation du FPI, ce qui soulève des questions sur la représentativité démocratique et la prise en compte des diverses voix politiques dans la gouvernance du pays.

Les principes essentiels pour une réconciliation effective évoqués par Affi comprennent la vérité, la justice, la réparation des torts aux victimes et la mise en œuvre de réformes pour éviter la répétition des crises passées. Il exprime des doutes quant à la révélation totale de la vérité sur les crises passées et à l’identification et la prise en compte de toutes les victimes pour la réparation. Ces éléments soulignent la nécessité d’un examen approfondi du passé pour parvenir à une réconciliation authentique.

En proposant un séminaire national sur la réconciliation, Affi appelle au dialogue et à la coopération entre les différentes forces politiques du pays. Il met en avant l’importance de reconnaître les erreurs passées et de travailler ensemble pour construire un avenir meilleur pour tous les Ivoiriens. Cette approche souligne la voie vers une réconciliation véritable qui nécessite un engagement soutenu de toutes les parties, afin de dépasser les divisions héritées des crises antérieures et de jeter les bases d’une société plus unie et pacifique pour l’ensemble de la population de la Côte d’Ivoire.

Séverin Konan

Ovajabmedia.com


Partager l'article