30 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire : Pour le bien-être des planteurs / Le Conseil café-cacao et l’IDH signent une convention

Partager l'article

Favoriser l’émergence des agriculteurs et coopératives professionnelles en Côte d’Ivoire. Tel est l’objectif de la signature d’un protocole d’accord entre The sustainable trade initiative (IDH) et le Conseil du café-cacao Côte d’Ivoire. Cet accord a été signé le mercredi 27 juillet 2022, à Abidjan.

Selon les signataires, ce partenariat vise à augmenter les revenus d’au moins 100.000 producteurs de cacao en quatre ans, en favorisant l’investissement dans les exploitations cacaoyères pour leurs transformations en véritables entreprises agricoles.

Par ailleurs, cette signature d’accord a été marquée par le lancement du programme “Cocoaperation” qui s’inscrit dans la concrétisation des opportunités décelées au sein des communautés cacaoyères.

Selon le directeur régional Afrique IDH, Jonas Mva Mva, le lancement de cette nouvelle phase a permis à 400 coopératives et plus 190.000 producteurs d’avoir accès à une institution financière et une banque microfinance.

« Aujourd’hui, c’est un plaisir de relancer cette machine qui va donc accompagner non seulement les producteurs, mais aussi leurs coopératives à aller un peu plus loin, devenir plus professionnelle et entreprenant dans leurs activités », a-t-il confié.
Pour sa part, docteur N’goran Koffi, le représentant du directeur général de la CCC, a expliqué que la plupart des sociétés coopératives présentent encore notamment, une faible surface financière des comptabilités insuffisantes, un faible niveau de chiffres et une gouvernance inactive des organisations peu crédible.

Quant à Soro Amadou, le représentant du ministre du Commerce de l’industrie et de la promotion des PME, il a soutenu que le lancement de Cocoaperation revêt d’une importance capitale. Cela, en ce sens qu’elle mobilise les experts autour du cacao, touche les producteurs qui représentent une catégorie d’acteurs sensibles et visent à traiter l’épineuse question de la professionnalisation et de l’industrialisation de la filière par la mise en place de PME viable et pérenne, qui permettra d’améliorer les revenus et les conditions de vie d’au moins 100.000 producteurs de la filière café- cacao à l’horizon 2025.

Ces différentes préoccupations s’intègrent aux principaux cas de références et de coordination des politiques économiques, sociales et culturelles de la Côte d’Ivoire que sont notamment, le programme Côte d’Ivoire solidaire et le plan national de développement (PND) 2021 2025.

Le programme “Cocoaperation” fait partie de la feuille de route d’IDH pour le revenu décent des producteurs de cacao.

Basé au Pays-Bas, IDH opère dans 20 pays et 12 régions d’approvisionnement avec plus de 1000 partenaires publics et privés. Cette structure se concentre sur l’autonomisation des personnes au sein des entreprises du secteur financier mondial et des gouvernements qui ont le plus d’influences sur les chaînes de valeur.

BS


Partager l'article