21 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire : Processus de renouvellement du passeport ivoirien, des nouvelles conditions qui suscitent la grogne dans le public

D887BF53-D78D-445E-AEE3-9CEB859FD338.jpeg
Partager l'article

En ce qui concerne les commerçants, ils doivent désormais fournir l’origLes pétitionnaires du passeport ivoirien devront faire face désormais à de nouvelles conditions. La direction de Snedai, société à qui a été confié l’établissement du passeport ivoirien a publié, via un communiqué parvenu à notre rédaction les nouvelles conditions.

Ainsi, comme indiqué par le communiqué publié par la direction du Snedai, le renouvellement du passeport ivoirien doit respecter certaines conditions.

Les nouvelles mises à jour visent selon la direction de la société d’Adama Bictogo, à renforcer l’exactitude des informations figurant dans le document officiel et à s’assurer de la conformité des données avec la réalité professionnelle de chaque titulaire.

Au norme des conditions, les fonctions professionnelles ne seront plus acceptées dans le passeport ivoirien. Il est donc exigé la profession qui est directement liée à la formation et au diplôme obtenu par le titulaire.

Aussi toute nouvelle profession déclarée ou tout changement de profession doit être impérativement justifiée soit par le diplôme, soit par tout autre document qui prouve la nouvelle fonction. La direction de la Snedai précise que les attestations de travail ne seront plus acceptées.inal du registre de commerce afin de prouver leur profession.

Aussi, les professions d’entrepreneurs et chefs d’entreprise se justifient par la présentation de l’original de la déclaration fiscale d’existence (DFE) et du registre de commerce.

Pour les chauffeurs, il leur est demandé de fournir le permis de conduire. Enfin, tout changement de la situation matrimoniale doit être justifié par l’acte de mariage ou de la grosse de divorce pour le retrait du nom du conjoint.

Ces nouvelles conditions, éditées par la direction de la Snedai, ont suscité des réactions au sein du public ivoirien. Plusieurs estiment que ces conditions sont loin des réalités du terrain.

Plusieurs influenceurs et personnalités publiques, dans des publications sur les réseaux sociaux se sont offusqués de ces nouvelles conditions drastiques de la Snedai.

« Pourquoi compliquer ce qui est pourtant simple ? Que recherche vraiment la direction de la Snedai avec ces nouvelles conditions qui n’ont rien à voir avec les réalités du terrain ? Je trouve ces nouvelles conditions abjectes », s’est offusqué, sous le sceau de l’anonymat, un cadre du parti au pouvoir, le Rhdp.

Essoh Aka


Partager l'article