29 novembre 2023

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire : Scandale de la pelouse d’Ebimpé, qu’est-ce qui est caché aux ivoiriens

Partager l'article

L’inondation de la pelouse du stade Alassane Ouattara d’Ebimpé lors du match amical Côte d’Ivoire-Mali a coûté la tête de la directrice de l’ONS et du directeur des affaires financières.

Selon des documents inédits consultés par des confrères de l’Eléphant Déchaîné qui donnent une idée sur la façon dont les ressources publiques sont gérées à l’ONS, notamment dans le cadre de la mise en conformité du stade d’Ebimpé, plusieurs acteurs qui sont intervenus dans ce projet de rénovation de la pelouse, ont été interrogée.
Le 12 septembre 2023, le match amical opposant la Côté d’Ivoire au Mali, n’a pu aller à son terme en raison d’une pluie qui, à la surprise générale, a inondé la pelouse.

Dans le cadre des travaux de mise en conformité du stade d’Ebimpé aux normes FIFA, le gouvernement avait accordé à l’ONS, structure en charge de la construction et de l’entretien des infrastructures sportives dans notre pays, une enveloppe exceptionnelle de 20 milliards.
À la suite du scandale du 12 septembre, au cours d’un point de presse, madame Yoda a donné des détails de l’utilisation de cette enveloppe budgétaire.

Selon elle, la rénovation de la pelouse du stade a coûté la somme de 1,2 milliard de FCFA. La suite on la connaît, lors d’un conseil des ministres, la directrice générale de l’ONS a été limogée. Son directeur financier, également remplacé.
Le clou de cette affaire, c’est le rapport des experts de la CAF qui précise qu’il y a eu un problème d’entretien du stade Ebimpé.

Où sont donc passé les 20 milliards de rallonge qui avaient été alloués à l’ONS pour permettre de remettre le stade Ebimpé aux normes de la FIFA ?

Nous y reviendrons

Essoh Aka


Partager l'article