21 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire / Tribune du PPA-CI: Le professeur Dano Djédjé fustige la gouvernance de Ouattara

Partager l'article

Le 22e numéro de la Tribune du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire s’est tenu ce jeudi 04 janvier 2024 au siège du parti à Cocody-Riviera 3. Cette édition s’est tenue après la traditionnelle adresse à la nation du président Alassane Ouattara, et s’est articulée autour de 4 points.

Après avoir fait le tour des différents points le professeur Dano Djédjé, Président Exécutif du PPA-CI a souligné le manque de progrès significatifs dans des domaines clés tels que l’éducation, la santé, l’emploi et l’accès à l’eau potable.

Malheureusement, le constat est que sous l’administration du Chef de l’État Alassane Ouattara, la gouvernance en Côte d’Ivoire a été insatisfaisante. Au lieu de répondre aux attentes légitimes des citoyens, elle a entraîné un recul des acquis démocratiques et a eu des conséquences néfastes sur la stabilité politique, la situation économique précaire et la vulnérabilité sociale.

La Côte d’Ivoire est un pays riche en ressources naturelles, qui pourraient être exploitées de manière efficiente et responsable pour favoriser un véritable développement. Cependant, le bilan présenté par le chef de l’État, bien qu’il puisse briller par sa présentation en termes de chiffres, est loin de produire un impact direct et durable sur les conditions de vie des Ivoiriens et des Ivoiriennes. Par exemple, le Président a omis de mentionner les défis sécuritaires auxquels le pays est confronté, tels que la criminalité et le terrorisme. De plus, des progrès significatifs dans des domaines essentiels tels que l’éducation, la santé, l’emploi et l’accès à l’eau potable n’ont pas été réalisés.

Il est donc nécessaire de repenser les politiques de gouvernance en Côte d’Ivoire afin de répondre aux défis actuels et d’améliorer la qualité de vie de la population. Cela implique la mise en place de mesures efficaces pour assurer la sécurité des citoyens, promouvoir un développement économique durable, renforcer les institutions démocratiques et garantir l’accès équitable aux services de base tels que l’éducation et la santé.

En conclusion, il est essentiel que les dirigeants en Côte d’Ivoire prennent des mesures concrètes pour améliorer la gouvernance et répondre aux attentes des citoyens. Cela permettra de favoriser la stabilité politique, de stimuler l’économie et d’améliorer les conditions de vie pour l’ensemble de la population ivoirienne.

SK

Ovajabmedia.com


Partager l'article