14 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Côte d’Ivoire : Un Accord historique entre Abidjan et les États-Unis pour la Préservation des Mosquées de Style Soudanais

Partager l'article

Dans une étape cruciale en faveur de la préservation du patrimoine mondial, la ministre de la Culture et de la Francophonie de la Côte d’Ivoire, Françoise Remarck, et l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique, Jessica Davis Ba, ont officiellement signé un protocole d’accord au Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire, à Abidjan-Plateau, le 29 novembre dernier.

Cet accord, réalisé dans le cadre du programme dédié à la préservation des mosquées de style soudanais du Nord ivoirien, inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, marque un partenariat significatif entre les deux nations pour sauvegarder ces trésors culturels.

Les cinq mosquées situées dans les localités de Boron (région du Poro), Kani et Siana (région du Worodougou), Nafana (région du Tchologo), et Tiéningboué (région du Béré) sont les joyaux architecturaux qui bénéficieront de ce programme novateur. Cette initiative est mise en œuvre grâce au soutien financier du Fonds des Ambassadeurs pour la Préservation culturelle (FAPC).

Françoise Remarck a exprimé sa gratitude envers le FAPC pour avoir choisi le projet proposé par la Côte d’Ivoire à travers l’Office ivoirien du Patrimoine culturel (OIPC). Elle a souligné que ce projet a non seulement été retenu, mais a également reçu le financement le plus élevé, atteignant 250 000 dollars US, soit plus de 150,3 millions de FCFA.
Ce succès financier marque une reconnaissance mondiale du projet ivoirien, qui a émergé en tête parmi de nombreuses candidatures soumises de par le monde. La qualité exceptionnelle de la proposition, combinée à la richesse culturelle des mosquées de style soudanais du Nord ivoirien, a suscité un intérêt international pour la préservation de ce patrimoine unique.

Le programme de préservation s’engage à restaurer, entretenir et protéger ces mosquées, tout en favorisant la sensibilisation à leur importance culturelle au niveau mondial. Cet accord entre la Côte d’Ivoire et les États-Unis représente une étape majeure vers la sauvegarde de l’héritage culturel mondial et renforce les liens de coopération entre les deux nations pour la protection et la promotion de la diversité culturelle.

 

Essoh Aka


Partager l'article