14 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Cour suprême de Dakar : Le Juge maintien la décision de dissolution du parti Pastef

Partager l'article

Nouveau coup de théâtre dans l’affaire concernant la dissolution du parti de Ousmane Sonko. Les patriotes doivent encore garder leur mal en patience. Et pour cause, la cour suprême vient de délibérer l’affaire Sonko dans l’après-midi de ce vendredi soir, sur la corniche ouest plus précisément à la cour suprême.

Les avocats de l’opposant Ousmane Sonko ruminent une colère noire. C’est pour dénoncer les mauvaises pratiques du régime. Selon eux, ils veulent simplement empêcher leur client pour participer à l’élection présidentielle de 2024 ; à en croire Me Clédor ly, un des avocats de Sonko, ce qui se passe est excrément grave. Il dénonce une violation de la loi en faveur de son client. Une chose est certaine : la Cour suprême, a cassé et annulé la décision rendue le 12 octobre par le Président du Tribunal de Ziguinchor, ordonnant la réintégration d’Ousmane Sonko sur les listes électorales. L’affaire devra être examinée, à nouveau, au Tribunal de Dakar, le 30 novembre prochain renseigne notre source. «On a gagné ce matin, on a gagné dans l’après-midi. On a gagné à Abuja on a gagné à Dakar», a dit Me El Hadji Diouf avocat de l’Etat. Selon lui, «le juge Sabassy Faye de Ziguinchor a été désavoué» par la Cour suprême. Pendant ce temps, la cour de la Cedeao approuve la dissolution du parti tout en refusant de se prononcer sur la radiation de l’opposant Ousmane Sonko.

SK

Ovajabmedia.com

 


Partager l'article