27 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

COVID-19 : Vaccin AstraZeneca, la Côte d’Ivoire poursuit sa campagne.

Partager l'article

Ici en Côte d’Ivoire, l’inquiétude n’est pas à l’ordre du jour. Selon le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, la campagne de vaccination peut se poursuivre. Dans une note qui date du vendredi 12 mars 2021, Aka Aouélé a indiqué que “le vaccin utilisé en Côte d’Ivoire ne provient pas de la même usine de fabrication que le vaccin utilisé dans les pays européens concernés”.

Puis d’annoncer qu’en “dehors de toute alerte de l’OMS et des autorités de régulation fortes (Agence Européenne, les autorités sanitaires indiennes), la campagne de vaccination en Côte d’Ivoire peut se poursuivre en toute sécurité”.

Pour le ministère ivoirien de la Santé et de l’Hygiène Publique, d’autres pays européens utilisant ce vaccin, notamment la France et la Grande Bretagne qui ont vacciné plusieurs millions de personnes, n’ont pas relevé de telles manifestations.

Mais la France, cité par Aka Aouélé n’est plus dans ce lot depuis le lundi 15 mars 2021. Le président Emmanuel Macron a annoncé que son pays suspend le vaccin AstraZeneca jusqu’à un avis de l’agence européenne le jeudi 17 mars 2021.

Depuis sa mise sur le marché, le vaccin anglo-suédois, AstraZeneca ne fait pas l’unanimité. Après acquisition, plusieurs pays à travers le monde ont suspendu leur campagne de vaccination.

C’est le cas du Danemark. Les autorités de ce pays ont annoncé la survenue de caillots de sang chez des personnes vaccinées avec ce vaccin dont un cas de décès.

L’Islande, la Norvège, la Bulgarie ont aussi suspendu leur campagne. Même en Afrique, la République démocratique du Congo en a fait de même.

A ce jour, la campagne se poursuit en Côte d’Ivoire et des milliers de personnes se sont déjà fait vaccinées dont des personnalités du pays. La campagne de vaccination a débuté en Côte d’Ivoire le 01 mars 2021 soit un jour après la réception 504 000 doses de vaccins AstraZeneca.

HDK


Partager l'article