18 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Culture / Bouna : Le “Kouroubi”, la danse traditionnelle de réjouissance célébrée par les jeunes filles âgées de 03 à 25 ans

Partager l'article

Dans la nuit du mardi 18 au à la mi-journée du mercredi 19 Avril 2023, a eu lieu devant la résidence de Sa Majesté “Niguê Gbilima” Roi du Bounkani, la danse traditionnelle “le KOUROUBI”.
Les jeunes filles de la région du Bounkani, en particulier celles des 03 quartiers Koulango (Piawari, Gago, Kounga) ont vibré au rythme de la danse qui est devenue une tradition à laquelle les femmes se sacrifient depuis des siècles dans ladite région.

A Bouna, selon la tradition, les jeunes filles et les spectateurs convergent à la résidence du Roi de Bouna, pour prendre part à la danse du “KOUROUBI” qui commence aux alentours de 23heures pour prendre fin le lendemain à 13heures.

A l’occasion de cette danse, les jeunes filles portent des habits d’apparats, tiennent en mains pour la plupart des queues de chevaux qu’elles balancent dans des gestes synchronisés au son de divers instruments de musiques (fanfares, tambours) joués par des hommes.

Pour rappelle, le “KOUROUBI” de la région du Bounkani, est une danse traditionnelle de réjouissance à connotation musulmane et spécifique au Nord-Est de la Côte d’Ivoire.
Elle se danse par de jeunes filles vierges (à l’époque) dont l’âge varie entre 03 et 25 ans sur des échafauds hauts d’environs 3 mètres au dessus du sol.

Le ” KOUROUBI” de ladite région célébré chaque année par le peuple Koukango et Malinké, dans sa vision culturelle, traditionnelle et spirituelle visait à mettre en éveil les hommes en prière pendant la nuit du Destin, une nuit spirituelle très important qui est célébrée par la communauté musulmane.

Une danse populaire de réjouissance des jeunes filles qui a lieu trois jours avant la fin du mois de Ramadan exactement le lendemain de la Nuit du Destin (LAYELATOUL KADR).

CIS


Partager l'article