15 juillet 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Déclaration : Comite de Défense des Droits de l’Homme et de la Protection de l’Environnement (CDHPE)

Partager l'article

        Relative à l’arrivée du président Laurent Gbagbo

Ivoiriennes, Ivoiriens 

 Nous voici aujourd’hui, dix ans après la crise qui a émaillé, notre pays, dix ans après qu’un illustre fils de notre beau pays, à savoir son Excellence Laurent Gbagbo, est été envoyé devant une cour de justice internationale, pour y être jugé, pour les supposés crimes qu’il aurait commis étant au pouvoir. Dix ans après, le verdict, de cette cour, l’a acquitté de toutes charges qui avaient été retenues contre lui. 
Nous CDHPE, par ce verdict, nous nous réjouissons, de sa disculpation totale dans l’affaire Gbagbo contre le procureur.  
Dans un message solennel, lors du conseil de ministres, le président de la République Alassane OUTTARA, a levé tout équivoque quant à son retour sur la terre de ses Ancêtres, en disant qu’il était libre de rentrer. Nous voici, maintenant à 24 heures de son retour au pays natal. 

Le CDHPE par ma voix salue la décision du chef de l’Etat, pour avoir facilité et mis tout en œuvre pour voir ce retour se concrétiser, en mettant en scelle les services de la République pour préparer et organiser ce retour. Nous nous en réjouissons, et nous le félicitons pour cet acte de paix et de cohésion sociale. 
Aux victimes, meurtries, de tout bord, nous sommes avec vous, nous connaissons vos souffrances, mais nous travaillerons afin d’obtenir du gouvernement une indemnisation à la hauteur du préjudice subit, même si cela ne peut remplacer la douleur qu’ils ressentent.

Le CDHPE est à vos côtés et soutient toutes les victimes sans parti pris.
Aux partisans du pouvoir, le CDHPE demande qu’ils mettent de l’eau dans leur verre, pour sauver la patrie, notre patrie.

Nous sommes tous des ivoiriens donc condamnés à vivre ensemble, car le temps des brimades, de la guerre est révolu, pensons à consolider la paix.
Aux partisans de l’opposition significative, de tendre la main à leur frère d’en face, tout en tournant le dos à la vengeance. Afin de rompre le cycle de violence qui a court voilà près de trois décennies dans notre pays.
C’est en cela que l’arrivée du président Laurent Gbagbo, doit être pour tous, l’occasion rêvée, pour parler de la Côte d’Ivoire, pour sceller la réconciliation vraie, entre filles et fils du pays. Saluons cette venue car totalement, disculpé de toutes les charges qui pesaient contre lui.

                                                                                               Fait a Abidjan le 16/06/21
                                                                                                        Pour le CDHPE  
                                                                                                  Président Dieudonne Soro


Partager l'article