23 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Démarche qualité / Le centre de ressources biologiques prend part à un atelier de JHPIEGO

Partager l'article

La gestion des interfaces entre les processus de support et les services techniques fait l’objet d’un atelier qui s’est ouvert le mardi 23 mai à Abidjan, pour s’achever le 25 mai 2023.

L’ouverture de cet atelier a été faite par la directrice de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire, le professeur Mireille DOSSO, en présence de docteur Kiyali OUATTARA, Directeur pays JHPIEGO en Côte d’Ivoire (une ONG internationale de la santé publique).

Dans son allocution, le professeur Mireille DOSSO a exprimé sa gratitude au partenaire JHPIEGO pour son appui à la mise en œuvre de cette activité de la biobanque régionale des pays de la CEDEAO.

«Il est important que tous les services supports prennent part à la préparation du dossier de certification de la CeReB en partageant les différentes expériences parce que nous sommes sollicités à l’international pour cela nous sommes obligés à avoir un catalogue électronique pour répondre aux demandes internationales» a-t-elle indiqué.

Pour sa part, docteur Kiyali OUATTARA a souligné que dans le cadre de son portefeuille de sécurité sanitaire mondiale, elle apporte un appui aux différents gouvernements des pays pour les accompagner dans tous les domaines de surveillance et de sécurité sanitaire mondiale.

«JHPIEGO accompagne l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire dans la création d’un catalogue électronique de la biobanque régionale en approfondissant cette relation pour identifier et mieux comprendre les besoins réels et faire des prospections pour aider l’IPCI à dresser un certain nombre d’initiatives qu’il veut prendre » a-t-il fait savoir affirmé.

Quant au docteur Cissé SOULEYMANE, chef département CeReB / Biobanque à l’IPCI a soutenu : «La biobanque est inscrite dans la démarche qualité et elle entrevoit sa certification en fin décembre 2023 ou au premier trimestre 2024. Il faut pour cela dégager un plan d’action pour la rédaction des documents afin que la biobanque puisse être certifiée ».

Pour lui, l’investissement de l’état à hauteur de 2 ,5 Milliards a permis la mise en place des infrastructures et le minimum d’équipement nécessaire au bon fonctionnement de ce centre. Donc il impérieux avec tout cet investissement étatique et celui des partenaires à hauteur de 5 à 10 % d’appui, de rentabiliser les activités de la biobanque en ayant la certification.

Faut-il le faire remarquer, pendant trois jours, les services supports de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire vont décrire leurs activités en relation avec le Centre de Ressources Biologiques (CeReB) pour qu’ensemble les documents d’interfaces soient rédigés et validés afin d’aboutir à une démarche qualité du CeReB en vue de la certification ISO 9001-2015 de la Biobanque.

Notons que le CeReB est une structure permettant le recueil et la conservation d’échantillons biologiques, ayant pour but le développement de projets de recherche en santé, de qualité et compétitifs à l’échelon international, la formation en biobanking et la réalisation de prestations de services.

BS


Partager l'article