1 mars 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Éducation : Le concours de CAFOP regionalisé

Partager l'article

La ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, a procédé, le mercredi 27 décembre 2023 à Abidjan, au lancement officiel du concours régionalisé pour l’entrée dans les Centres d’animation et de formation pédagogique (CAFOP), en vue d’améliorer les performances du système éducatif.

Elle a déploré la question de la disponibilité du personnel enseignant liée, notamment, à l’absentéisme, à une forte concentration des enseignants dans le Sud de la Côte d’Ivoire, au déficit d’enseignants dans les zones rurales, etc.

La régionalisation du recrutement des enseignants permettra de répondre aux défis multiformes en lien avec une école compétitive et capable de former des citoyens à même d’accompagner le développement durable du pays.

Pour Mariatou Koné, ce nouveau mode de sélection des enseignants s’inscrit dans la vision du Président Alassane Ouattara de mettre en œuvre un système scolaire inclusif à travers l’école pour tous et l’école obligatoire pour les enfants de 6 à 16 ans.

 

Cette nouvelle mesure vise , selon elle, à favoriser la décentralisation du système éducatif et à rétablir l’équité en matière d’accès au concours du CAFOP. La ministre a annoncé à cet effet la création de deux CAFOP dans les régions des Lacs et du Woroba.

En outre, ce dispositif vient réguler les effectifs pléthoriques, réduire les disparités régionales, valoriser la profession des enseignants, etc. « Le recrutement régionalisé des enseignants est bénéfique pour les enfants et donne l’envie aux instituteurs et aux institutrices d’enseigner », a-t-elle souligné.

Notons qu’avec cette nouvelle méthode de recrutement, le futur enseignant du préscolaire ou du primaire du secteur public doit d’abord s’inscrire dans une direction régionale, puis composer pour un poste dans une région de son choix.

Ensuite il suivra une formation de trois ans dans un Centre d’animation et de formation pédagogique rattaché à la région choisie lors de l’inscription.

La principale réforme est de s’assurer que l’enseignant recruté pour une région précise y demeurera en fonction pendant 10 années consécutives à partir de sa première prise de service. Toutefois, trois années après, il peut solliciter une mutation à l’intérieur de sa région.

CICG

 


Partager l'article