1 mars 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

FESTILAG 2023 / ’’Jalaldine’’ du Marocain Hassane Benjelloun, remporte le grand Prix Roger Gnoan M’Bala

Partager l'article

Le long-métrage marocain ’’Jalaldine’’ du réalisateur Hassane Benjelloun, Grand Prix du Festival International du Film des Lacs et Lagunes – Prix Roger Gnoan M’Bala, édition 2023. Le jury du Festilag, présidé par le scénariste-Producteur, Akaffou Yao Bertin, a dévoilé le samedi 25 novembre 2023 au Yelam’s -Treichville Avenue 16 rue 19, le palmarès de la 11ème édition du festival.

Le film « Jalaldine » raconte l’histoire de Jalal Eddine qui n’arrive pas à accepter la mort de sa femme. Il décide de s’isoler jusqu’à ce qu’il trouve la lumière en lui. Vingt ans après, Jalal Eddine devient un maître soufi qui vit avec ses disciples.

Le jury du Festilag a également décerné plusieurs trophées dont « Le prix du meilleur court métrage » décerné au film « Le silences des lames » de Jean-Marie K. Guéassémaké (Côte d’Ivoire), « Le Prix du Public dénommé Lagunewood-Prix Fadiga Kramo Lanciné du meilleur film ivoirien » décerné au long métrage « Taxi Warren » de Ohouo Assi Gilbert, « Le Prix de la Meilleure Interprétation » raflé par le jeune Fortuné Akakpo pour son jeu dans le film « Le Maire » du réalisateur Olivier Koné. Le jury a aussi récompensé la réalisatrice française Nathalie Lay, « Prix du Meilleur Documentaire-Prix Idriss Diabaté », pour son film « La ferme de Sophie ».
Le prix du jeune public est revenu au film de fiction court métrage « Guérébou » de Massa Ouattara.

Enfin, le jury du Festilag 2023 a décerné « Le Prix des Droits des Femmes- Prix Anne Kacou Diop » au court métrage « Lame rasoir » de Oumarou Nombré (Burkina Faso).

Le jury a décerné une Mention Spéciale au film de fiction long métrage « The planter’s plantation » de Eystein Young DINGA (Cameroun).

La comédienne Naky Sy Savané a salué la mobilisation des cinéphiles et des festivaliers pour la réussite de cette 11ème édition.

« Le bilan du Festilag 2023 est positif. Nous avons pu rassembler tous les acteurs autour de la question de la protection et de la défense des droits des comédiennes Africaines du Cinéma et de l’audiovisuel.

Notamment, avec la mise en place d’une Cellule d’écoute dans chaque pays pour une prise en charge des cas avérés de harcèlement et de violence des femmes sur les plateaux de tournage. Il s’agit de créer les conditions pour la protection des femmes victimes de violence dans le cadre de leur profession. Enfin, le Festilag est désormais partenaires de l’Institut Supérieur de l’Image et du Son/Studio-École de Ouagadougou pour la formation des femmes et des jeunes filles… », a soutenu Naky Sy Savané.

Rappelons que le thème de cette édition 2023 a porté sur l’environnement « Cinéma et Gestes Économiques : Limité l’apport du plastique dans le quotidien ». Le Maroc était le pays à l’honneur.

Et 47 films (Longs Métrage, Courts Métrage, Documentaire) étaient en compétition pour cette 11ème édition. Le Festilag a refermé ses portes par une Jam Session au temple du reggae AZK.

Sercom FESTILAG


Partager l'article