13 juillet 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Football : Émerse Faé recarde Jérôme Rothen

Partager l'article

Dans un entretien accordé à RMC, Émerse Faé, entraîneur intérimaire des éléphants de Côte d’Ivoire, recadre Jérôme Rothen. Le malentendu entre les deux hommes n’est plus d’actualité.

 

Les deux parties se sont réconciliées, mardi 13 février 2024, en marge de l’émission « Rothen s’enflamme » qui passe sur RMC. Pour rappel, Jérôme Rothen a critiqué le niveau technique de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), chose qui a déplu à Émerse Faé qui a répliqué d’une façon assez agressive.

 

Face au sélectionneur des Éléphants, l’ancien joueur de l’équipe nationale de France a mieux expliqué sa réflexion. « Émerse, t’as été loin dans tes propos sur ma personne. Je me suis senti attaqué. Je ne juge pas l’ambiance, je ne juge pas l’émotion car je ne suis pas attaché à un pays. Je parle de jeu, je parle des joueurs qui m’ont donné envie de regarder cette CAN. Comme toutes les compétitions, tu as des têtes d’affiche. On attendait le Sénégal, le Maroc, l’Algérie, l’Égypte.  À l’arrivée, toutes ces équipes ou presque étaient éliminées en 8e de finale, ce qui donne une CAN moins sexy. Ça donne des affiches un peu en dedans, attention avec tout le respect que j’ai pour des équipes comme le Cap-Vert, l’Afrique du Sud, le Congo, la Guinée. En termes de qualité technique, et je ne parle pas de tactique car je ne me permettrais pas, j’ai été déçu du niveau des joueurs » a-t-il déclaré.

 

Cette mise au point de Rothen a poussé Émerse Faé à le recadre « Franchement, en vrai, moi je n’aime pas les polémiques. Toi, tu as donné ton avis sur un point que je n’ai pas entendu dans son entièreté je le conçois. Et, après, j’ai juste donné mon avis. On est tous des adultes, des passionnés de foot, on a tous un avis sur le niveau de telle ou telle compétition. Je n’attaque personne. […] (sur ses attaques concernant la carrière de Rothen) C’était de bonne guerre » a réplique le récent champion d’Afrique avec les « Éléphants ».


Partager l'article