30 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

France / Assemblée nationale : Le coup de gueule de l’honorable Rachel Kéké

Partager l'article

Rachel Kéké, la députée La France insoumise (Lfi) a donné de la voix, le 20 juillet 2022 à l’Assemblée nationale française. C’était lors des débats sur la loi sur le pouvoir d’achat à l’Assemblée nationale.

En effet, la députée Lfi-Nupes a poussé un coup de gueule sur la réalité du quotidien avec un salaire de misère, alors que son parti défend un Smic à 1500 euros.

« J’aimerais savoir dans cet hémicycle, qui a déjà touché 800 ou 900 euros par mois ? », invective Rachel Keke, la députée de la 7e circonscription du Val-de-Marne.

Elle précise « par mois, pas par jour hein », pour enfoncer le clou face aux députés de l’opposition.

Tout au long des débats sur la loi pour le pouvoir d’achat, les députés de La France Insoumise (Lfi) ont défendu leur projet de smic à 1500 euros.

Rachel Kéké a rappelé, sans relâche, la réalité du quotidien avec un bas salaire. Son message est clair : « Vous ne savez pas la souffrance des métiers essentiels ! »

Son intervention a fait réagir les députés de l’opposition. Comme Aurélien Pradié, élu Les Républicains, qui a rétorqué : « vous avez dans votre parti des gens qui n’ont jamais gagné 800 euros par mois, vous avez un président de parti qui n’a sûrement jamais gagné 800 euros par mois. »

Avant de rappeler à l’ancienne femme de chambre que les députés présents sont «… tout aussi légitimes que vous à exprimer la défense de nos concitoyens et des plus modestes. »

FKD (avec Le Parisien)


Partager l'article