27 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Haut Sassandra et Marahoué / Tournée de proximité de la Centrale Plateforme nationale : Gnagna Zadi accueilli en triomphe

Partager l'article

Les fonctionnaires soudés autour de Gnagna Zadi pour les nouvelles revendications
Les fonctionnaires unis autour de Gnagna Zadi.

Les Régions de Haut Sassandra et de la Marahoué ont reçu un hôte de marque du 16 au 20 mars. Le Président de la Centrale Plateforme, tête de liste du Groupe Maturité-Unité-Renaissance (MUR) aux élections passées de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat (Mugef-ci) et sa délégation ont déposé leurs valises dans les villes de Saioua, Issia, Vavoua, Daloa et Bouaflé.

Les fonctionnaires de ces localités n’ont pas voulu se faire conter l’évènement et cela s’est traduit par une mobilisation extraordinaire.
Pour Gnagna Zadi, il était important de venir dire merci aux fonctionnaires pour leur mobilisation qui a permis la victoire du Groupe MUR dans ces différentes régions. Et également leur présenter les nouvelles revendications transversales et celles sectorielles pour le bien-être des fonctionnaires de Côte d’Ivoire.

Ces nouvelles revendications, a précisé le Président de la Plateforme nationale dans ces localités, se décline en 15 points dont le relèvement de l’indice de base de 233, 45 à 500 Fcfa, le paiement d’un 13e mois de salaire, le relèvement du taux d’annuité liquidable, la réduction du délai de paiement du premier mandatement aux fonctionnaires et agents de l’Etat, la revalorisation de la prime de transport à 30.000 Fcfa pour Abidjan, 25.000 Fcfa à l’intérieur du pays et de l’allocation familiale à 10.000 Fcfa pour tous les fonctionnaires et agents de l’Etat, la réforme du système d’imposition des salaires, l’octroi et la revalorisation des primes et indemnités, revalorisation de l’indemnité contributive au logement et son attribution à tous les fonctionnaires, la bonification du nombre d’années de travail par enfant au bénéfice de la femme fonctionnaire et le respect de la liberté syndicale avec le reversement des ponctions pour ne citer que ceux-là.

Aux fonctionnaires venus l’écouter massivement dans ces villes, Gnagna Zadi a également abordé les questions sectorielles dont le cas du recrutement des enseignants contractuels, le cas également de la promotion des Instituteurs adjoints qu’il s’est engagé à suivre de près.

L’Iroko n’a pas manqué de mettre sur la table, la ’’revendication’’ de l’Etat qui propose une seconde trêve sociale en contrepartie des acquis afin que nul n’en ignore. «Je vais à ces discussions avec ma besace de revendications et la trêve sociale n’en fait pas partie. C’est la revendication du gouvernement et je suis venu vous informer pour ne pas qu’après certains nous reprochent de ne pas avoir été mis au parfum», a-t-il fait savoir. Une démarche appréciée par les fonctionnaires dans leur ensemble qui n’ont pas manqué de lui dire qu’ils lui font confiance pour le bien-être des travailleurs et agents de l’Etat.
Gnagna Zadi s’est également penché sur la gestion de la Mugef-ci en demandant aux mutualistes d’être vigilants et de veiller à être bien pris en charge afin que les souffrances passées cessent.

Le Président Gnagna Zadi a traduit ses félicitations aux camarades Cyrille Franck Mahégnon, Olivier Dion, Silué, Kouagba Fabrice, Dr Ouilah et à leurs équipes pour la grande mobilisation. Il n’a pas manqué à l’étape de Bouaflé d’échanger avec le bureau exécutif du Congrès national pour les brasseries et Assimilés (Cna) , syndicat du privé de la Solibra affilié à la Centrale Plateforme nationale.

Mais bien avant le début de chaque réunion, le Président de la Plateforme en tant que républicain s’est fait fort de rendre une visite de courtoisie aux autorités administratives et politiques des localités visitées. C’est ainsi qu’il à été reçu tour à tour, par le Préfet d’Issia qui n’a pas caché sa joie de recevoir cet éminent syndicaliste. Il a souligné que les autorités administratives ne sont pas des adversaires des fonctionnaires mais des facilitateurs dans l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Une joie partagée également par le maire de Saioua qui rencontre enfin physiquement un homme constant, fidèles à ses principes, selon ses termes. Enfin ce fut le tour du gouverneur de la Marahoué d’exprimer sa satisfaction de voir le syndicaliste venir au contact de la base qui détient le pouvoir de décision.

Il faut noter que le Président Gnagna Zadi était accompagné par le Directeur commercial de la Mutuelle autonome des enseignants de Côte d’Ivoire (Maeci) Gahouidi Jean-Baptiste, qui a présenté les deux produits de cette Mutelle que sont Ma’Santé et Ma’Solidarité, du Président de la Plateforme santé, Kpan Mouty, de la camarade Estelle Kouamé chargée, sage- femme et membre de la plateforme santé, du Secrétaire général du Syndicat national des professeurs du secondaire Snapsci, secrétaire national à la mobilisation Diabaté Germain, du Secrétaire général de la Plateforme Diomandé Mamadou et enfin du Secrétaire général des inspecteurs du travail de Côte d’Ivoire, Abouo Lucas.

Dircom


Partager l'article