30 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

LEGISLATIVES 2021 : BILAN & PERSPECTIVES – Steve Beko

Partager l'article

Contrairement à ce que j’ai pu lire ici et là, les résultats des élections législatives ne sont pas catastrophiques pour l’opposition dans son ensemble. Une analyse des résultats ne peut occulter la prise en compte du contexte politique de ce scrutin. En effet, il était admis que le découpage électoral réalisé par Ouattara en 2011 et qui est largement en faveur de ses bastions politiques lui donnait une avance d’au moins 75 députés avant le scrutin. Bictogo a lui-même évoqué 90 députés.

Le découpage électoral est inique en ce sens qu’il ne s’appuie sur aucun critère objectif. Parce que dans les faits, le découpage actuel sape la compétition. A titre illustratif :

  • Le NORD (Folon, Bagoué, Kabadougou, Poro, Tchologo, Worodougou, Béré, Hambol, Bounkani) : 67 communes pour 398 261 électeurs.
  • LE SUD (San-Pedro, Nawa, Gbôklé, Goh, Loh-Guiboua, Agnéby-Tiassa, La Mé, Les Grands-Ponts, Sud-Comoé, District autonome d’Abidjan) : 59 communes pour 2 584 858 électeurs.
  • OUEST (Bafing, Tonkpi, Haut-Sassandra, Guémon, Cavally) : 31 communes pour 468 778 électeurs.
  • CENTRE (Gbêkê, Bélier, Marahoué, N’Zi, District autonome de Yamoussoukro) : 24 communes pour 551 956 électeurs.
  • EST (Gontougo, Iffou, Indénié-Djuablin, Moronou) : 21 communes pour 253 292 électeurs.

Un autre exemple pour comprendre ce dont je parle. Voici la répartition des municipalités. Cela ne répond à aucune logique administrative.

  • NORD : 1 Maire = 5.945 Électeurs
  • SUD : 1 Maire = 43.812 Électeurs
  • OUEST : 1 Maire = 15.122 Électeurs
  • CENTRE : 1 Maire = 22.999 Électeurs
  • EST : 1 Maire = 12.062 Électeurs

Dès lors, le RHDP comptait sur son refus de la reprise du découpage électoral et de la réforme de la CEI pour pousser l’opposition au boycott mais ce piège a été très vite évité. A fortiori, si l’on retire les 75 députés frauduleux obtenus grâce au découpage électoral, le RHDP qui se targue d’avoir obtenu 137 élus se retrouve en vérité à 62 députés. Et tout cela avec une CEI aux ordres et les moyens financiers conséquents face à une opposition désargentée et les pro Gbagbo absents des joutes électorales depuis 10 ans. Pour preuve, à Abidjan qui concentre 33% de l’électoral national, les circonscriptions sont équitablement reparties entre le parti au pouvoir et l’opposition.

Tout ceci ne veut pas dire qu’il n’y pas de leçons à tirer pour l’opposition et surtout pour les pro Gbagbo qui ont perdu dans de nombreux bastions traditionnels. Ce sera l’objet de ma prochaine publication.

Steve Beko


Partager l'article