8 février 2023

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Lutte pour le bien-être des enfants / L’ONG DOGORE HELP reçoit le soutien de la mairie de Port-Bouët

Partager l'article

Poser des actions concrètes pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des enfants de Côte d’Ivoire pour leur bien-être physique et moral. Tel est l’objectif de l’Organisation non-gouvernement (ONG) DOGORE HELP. Cette organisation vient de recevoir l’assurance de l’accompagnement des autorités de la commune de Port-Bouët.

Cela, dans le cadre de sa première activité de l’année 2023 prévue à l’orphelinat Centre Oméga International de Gonzaqueville.

En effet, la mairie de Port-Bouët disposée à répondre aux besoins de la population, n’a pas hésité de faire le choix d’accompagner l’ONG DOGORE HELP dans la réalisation de son activité prévue le 13 mai 2023 et placée sous l’égide de la Journée Internationale de la famille.

C’est dans cette optique que sa présidente, Dogore Yakou a été reçue le lundi 16 Janvier 2023 par M. N’Gua Aka, 4e Adjoint au maire de Port-Bouët, afin de mieux lui expliquer l’objectif de cette activité. «Consciente de ce soutien de haut vol, je profite de l’occasion pour exprimer ma gratitude aux autorités de la commune et précisément à Monsieur l’Adjoint au maire pour sa prompte réponse face aux questions d’ordres sociales.

Nous profitons de cette lucarne pour lancer un appel aux autorités ivoiriennes, aux organismes privés comme publics ainsi que toutes les personnes résidant à Port-Bouët où partout ailleurs, à nous accompagner dans la réalisation de l’activité afin qu’ensemble, nous puissions redonner à ces tout-petits l’espoir d’un avenir radieux. Notre objectif principal étant de poser des actions durables dans la vie de ces enfants en les suivant dans tout leur processus de développement.

Concrètement, notre contribution vise le bien-être moral et financier des enfants de Côte d’Ivoire en général et en particulier, les enfants de l’orphelinat Centre Oméga International de Gonzaqueville.», a-t-elle confié.

Par ailleurs, l’ONG DOGORE HELP, bénéficiant de l’appui de certains délégués de jeunesse du district d’Abidjan ainsi que ceux de la région de la Mé, considère ce coup de main de la mairie de Port-Bouët comme le gage certain de la réalisation de ladite activité.

Faut-il le souligner, l’ONG DOGORE HELP portée sur les fonts baptismaux le 03 septembre 2022, s’est donnée la mission d’œuvrer en faveur du bien-être des enfants vulnérables.

BS


Partager l'article