28 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

MALI : Comment Mme le ministre de la santé a sauvé plusieurs vies ?

Partager l'article

Il y’a cela deux semaines, les messages d’aide et de secours avait envahi les réseaux sociaux sur la situation critique Mme Arby Halima Cissé ressortissante de Tombouctou âgée de 29 ans. Elle avait été évacuée de toute urgence pour Bamako. Alertée sur le cas, Mme le ministre de la Santé et du développement social n’aa pas tardé à reagir. 

Informée par la direction générale du CHU du Point G de l’admission au service Gynéco-obstétrique dudit hôpital d’une grossesse multiple de sept (7) foetus denviron vingt- quatre semaines, le ministre tutelle Dr Fanta Siby a brillé par sa promptitude. 

était mardi 23 mars 2021.

Le tout s’est déroulé dans la journée de mardi 23 mars 2021 selon le chargé à la Communication du ministère de la Santé et du Développement Social, Markatié Dao. À l’en croire aussitôt informée de l’état de la dame Arby Halima Cissé âgée de 29 ans, ressortissante de Tombouctou enceinte de septuplés de 24 semaines, le même jour Mme le ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby s’est rendue au chevet de la dame et ses proches à hôpital Point G sans  médias. 

Elle était à son 6ème geste. En plus dune enveloppe symbolique qu’elle a apporté pour l’occasion, la ministre a instruit à la direction de l’hôpital de faire de cette grossesse l’objet dun suivi rigoureux. 

Aussi un comité d’experts composé de gynéco-obstétriciens, de pédiatres, dAnesthésistes-Réanimateurs, a été mis en place à cet effet. Au terme de plusieurs jours de travail, ces éminents spécialistes sont unanimes sur l’urgence dune évacuation sanitaire sachant que le plateau technique national ne permet pas de faire face à une telle grossesse. 

Dès lors, le département de la Santé et du Développement social est immédiatement entré en contact avec une clinique spécialisée au Maroc qui lui a dailleurs fourni un devis estimatif pour le reste du suivi de la grossesse. Le coût estimatif de laprise en charge de cette grossesse est évalué à plus d’une centaine de millions de nos francs. 

M. Dao a aussi précisé que le ministère de la Santé et du Développement social à travers Mme le ministre Dr Fanta Siby ne ménage aucun effort pour une meilleure issue de cette grossesse. 

Adama Traoré 


Partager l'article