27 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

MALI : Et si l’armée française était impliquée dans la mort des 33 soldats maliens.

Partager l'article

Le Mali a été endeuillé suite à une aitres attaque barbare des djihadistes ce lundi 14 mars 2021 aux environs de 13h.
Il s’agit d’une attaque qui a visé une position des Forces Armees Maliennes du (G5 Sahel) entre Lellewoye et Tessit par une centaine de terroristes de l’EIGS (État Islamique au Grand Sahara) lourdement armés sur des motos et pickups dans le gourma cercle d’Ansongo.
Ils ont pris en tenaille les soldats et ont commencé à tiré sur tout ce qui bougeaient à l’aide des armes lourdes et automatiques.
Le bilan toujours provisoire est de 33 soldats tués, 14 blessés, plusieurs portés disparus ainsi des matériels emportés.
Mais ce qu’il faut retenir de ce drame, c’est qu’il s’agit en réalité une zone d’action de la force de l’opération Barkhane. Au cours de l’attaque les avions de chasse de la France ont survolé la zone sans pourtant intervenir selon nos sources.
Déjà, de nombreux observateurs panafricains estiment qu’il s’agit d’une manière de punir le Mali suite à la visite du président de la transition en Algérie considéré l’ennemi juré de la France dans dans le Sahel.
Adama Traoré


Partager l'article