25 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

MALI : La France tue des civils à Talataye.

Partager l'article

Les forces françaises de l’opération Barkhane ont annoncé avoir neutralisé des terroristes ce jeudi 25 mars 2021, dans la localité de Talataye au Mali.

En effet, l’armée française au Mali est encore dans la tourmente alors qu’elle est à nouveau accusée d’avoir bombardé des civils lors d’une frappe aérienne jeudi. Barkhane cependant, soutient avoir neutralisé des terroristes. « Le 25 mars 2021, en fin de matinée, la force Barkhane a mené une frappe neutralisant un groupe terroriste armé à 60 km au nord d’In Deliman », a rapporté l’armée française, dans un communiqué.

Cette déclaration de l’armée française a été suscitée par les informations selon lesquelles, elle aurait tué des civils. « La frappe a été menée sur la base d’informations erronées », a rapporté IdakSahak, un groupe communautaire de tribus du nord du Mali. Dans un communiqué, cité par l’Agence Anadolu, le groupe a rejeté les affirmations de la France et a nommé cinq personnes civiles qui, selon lui, sont mortes dans la frappe.

Les dignitaires locaux de la région du nord du Mali, ont également soutenu la version des civils abattus indiquant qu’il s’agissait de six jeunes, quatre de moins de 16 ans et deux de 18 à 20 ans. Selon le maire de la localité, Mohamed Assaleh Ahmad, rapporte Anadolu, les jeunes avaient décidé « de passer la journée à l’extérieur du village de Talataye sur trois motos et armés d’un fusil de chasse pour tirer sur les lapins et perdrix ».

Par ailleurs, diverses sources ont également confirmé qu’ils étaient des chasseurs et ont rapporté avoir vu des drones en l’air tirer à l’ouest de Talataye. Le communiqué de l’armée française a également mentionné trois motos détruites lors de la frappe aérienne.

SK


Partager l'article