14 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Mali : Les avocats du M5-RFP exhortent la dissolution du CNT

Partager l'article

Les avocats du Mouvement du 5 juin du Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) ont animé une conférence de presse, afin d’informer l’opinion nationale et internationale sur l’évolution de leur démarche  concernant la dissolution du Conseil National de Transition (CNT). C’était jeudi 20 mai 2021, à la maison de la presse. 

Au cours de cette conférence de presse des avocats du Mouvement du 5 juin du Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), Me Abdourahmane Diallo et Me Alifa Habib Koné sont montés au créneau pour relater les raisons de l’annulation pure et simple du décret de nomination des membres du Conseil National de Transition (CNT).

Après avoir présenté les faits et la chronologie, ils ont déclaré que le décret est truffé d’irrégularités et n’a aucune base juridique, et pourrait être annulé pour au minimum 10 raisons. Ils disent émettre des doutes sur la participation des experts dans l’élaboration dudit décret. 

« Le décret de nomination des membres du CNT doit être annulé pour l’honneur de la justice malienne, car ledit décret ne méritait pas de rester dans l’arsenal juridique malien », a déclaré Mr Alima Koné.

A en croire Me Koné, nombreux sont les membres du CNT qui disent n’avoir jamais déposé de dossier, mais ont été désigné membres. Des partis politiques ont crié sur tous les toits que leurs membres soient nommés, au même moment d’autres affirment être dans le CNT à titre personnel, ce qui est contraire aux textes, a renchéri l’avocat. 

Les avocats après leur exposé, ils se sont retirés du présidium pour céder la place aux membres du Comité Stratégique qui à leur tour ont expliqué leur vision des évènements de ces dernières semaines, notamment depuis la rencontre avec le Président de la transition, le 6 mai dernier où le M5 a remis des propositions  pour redresser le Mali. 

Et Pour  appuyer les avocats, les membres du Comité Stratégique du M5 ne se sont contentés des explications de leurs défenseurs. Ils ont pris le présidium pour consolider les éclaircissements de leurs avocats tout au long dudit point de presse.

Selon Me Mountaga Tall , malgré que les autorités les ont mis à l’écart, ils ont soutenu la transition. « Il est arrivé un moment où, on vit de l’action gouvernementale, nous avons été amenés à dire : attention les déviations deviennent nombreuses, nous devons nous organisé pour obtenir la rectification de la trajectoire de la transition pour aboutir à une refondation du Mali, dira -t-il.

Pour sa part, Mme Sy Kadiatou Sow a précisé que le pays a besoin de l’inclusivité qui, dans la conception du M5-RFP ne veut pas dire avoir une place dans le gouvernement, mais plutôt prendre part aux prises de décision.

Pour sa part, Choguel Maïga a lancé un vibrant appel à l’ensemble des Maliennes et Maliens, qui veulent le changement, un Mali unit de se retrouver à la Place de l’Indépendance, le vendredi 30 juin prochain.

« Ce jour là, le Comité Stratégique du M5-RFP fera le point et rendra compte au peuple malien : le résultat de sa lutte pendant 1 an. Mais avant, nous avons décidé de faire une revue des groupes pendant le temps qui reste », a-t-il conclu.

Adama TRAORÉ


Partager l'article