1 mars 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Prière la Paix en Côte d’Ivoire / Le gouvernement sollicite la SGI-Côte d’Ivoire

Partager l'article

Robert Beugré Mambé, le Premier ministre a décidé de faire appel aux organisations religieuses pour des prières en faveur de la paix en Côte d’Ivoire. Mais surtout afin qu’il réussisse sa mission de chef de gouvernement.


C’est cette optique qu’il a sollicité la Soka Gakkai Internationale Côte d’Ivoire (SGI-CI), la communauté des Bouddhistes.

Le mardi 28 novembre 2023, cette organisation a reçu à son siège sis à Cocody-Deux Plateaux une délégation de guides religieux mandatés par Beugré Mambé.

La délégation conduite par le Bishop Mabé Lougah François, président du Consortium des confessions chrétiennes de Côté d’Ivoire a été chaleureusement reçue par Koffi Kouamé Remi, directeur général de la Soka Gakkai internationale Côte d’Ivoire et ses collaborateurs.

Au terme de l’entretien avec ses visiteurs, le successeur de feu docteur André Déazon s’est confié : «C’est un sentiment de joie qui nous anime suite à cette visite des envoyés du Premier ministre. Ce que le Premier ministre nous demande est une mission que nous accomplissons déjà en tant que pratiquants bouddhistes, membres de la SGI-CI. Il s’agit de prier pour la paix du pays. Il s’agit aussi de vouloir la paix et le bonheur de toute l’humanité.

Pour nous, vouloir le bonheur de celui qui est en face de nous, quel que soit ce qu’il fait et qui ne nous plaît pas, est notre mission naturelle. Nous sommes nés pour cette mission.
Alors, nous sommes disposés à soutenir les guides religieux désignés par le Premier ministre pour accomplir cette mission.

Par ailleurs, nous tenons à dire que depuis la nomination du Premier ministre, nous mettons tout en œuvre pour que la mission qui lui a été confiée soit une réussite totale ».

Pour sa part, l’émissaire du Premier ministre a déclaré : «Nous sommes mandaté avec l’imam Dosso Mamadou, l’imam Issiaka Sewedé et le révérend docteur Salomon par le Premier ministre Robert Beugré Mambé à l’effet de rencontrer les responsabl, es de la Soka Gakkai internationale Côte d’Ivoire pour leur son message. Ce message est clair.

D’abord le Premier ministre nous envoie transmettre ses hommages à la communauté des Bouddhistes de Côte d’Ivoire, à savoir la Soka Gakkai internationale Côte d’Ivoire. Il nous envoie transmettre au directeur général de la Soka Gakkai internationale Côte d’Ivoire ses amitiés tout lui demandant de prier pour la stabilité de notre pays et pour que la paix soit de mise en Côte d’Ivoire. Il nous envoie également pour dire à cette organisation que très bientôt toute l’Afrique sera en Côte d’Ivoire dans le cadre de la CAN. Un rendez-vous qui unit, rassemble tout le monde. Le Premier ministre voudrait que la Soka Gakkai internationale prenne sa place entière dans l’organisation de la prière interconfessionnelle pour la réussite de cet événement. C’est essentiellement pour ce message que nous sommes là ».

Le Bishop Mabé Lougah François a levé un coin de voile sur la mission confiée aux religieux. « Il faut souligner que dans le cadre de la mission que le Premier ministre a confiée aux guides religieux, nous aurons à mettre en place deux comités. Le premier comité est la haute cellule de prière interconfessionnelle pour la Côte d’Ivoire.

C’est une cellule qui va en interne prier de façon discrète mais de façon continue pour la paix et la stabilité de la Côte d’Ivoire. Le second comité de prière sera pour la réussite de la CAN. Ce sont essentiellement ces deux comités qui accompagneront la Côte d’Ivoire pour son développement et sa quiétude.

A cet effet, nous attendons les propositions et suggestions de la Soka Gakkai internationale Côte d’Ivoire dont des responsables siègeront au sein de ces comités », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, l’envoyé de Beugré Mambé n’a pas manqué de souligner l’accueil qui leur a été réservé par les Bouddhistes ivoiriens.

«Nous avons eu plaisir à être reçu par cette grande communauté qui nous a surpris parce qu’on ne s’attendait à l’accueil et la réception qui nous a été réservés. Nous voudrions remercier la plus haute instance dirigeante de cette communauté.

Nous voudrions encore relever que l’accueil, la chaleur et l’enthousiasme que nous avons reçus nous touchent énormément. Et nous pensons que cette organisation a beaucoup de respect pour le Premier ministre, pour les affaires qui touchent l’Etat de Côte d’Ivoire. Nous ne manquerons pas transmettre cela au Premier ministre », a-t-il fait savoir.

BS


Partager l'article