14 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Promotion de la culture Dida / Le Festival DIDE voit le jour

Partager l'article

« J’invite toutes les populations des différents villages de la région à s’approprier le Didé Festival et de contribuer à sa réussite. Cela permettra de donner une plus grande visibilité à notre circonscription administrative».

Ces propos sont de Béhira Marius, le Sous-préfet de Niambézaria, dans le département de Lakota.
Il les a tenus le mardi 4 juin 2024 lors de la cérémonie de lancement du Festival DIDE dont il était le président.

Cette cérémonie qui a eu lieu à l’hôtel Tiama à Abidjan-Plateau était en présence de Doukouré Kouassi Jean Alexis, le parrain de la cérémonie du lancement, du directeur de cabinet du ministre d’Etat Moïse Lida Kouassi, de plusieurs Têtes couronnées venues de Lakota et des invités de marque dont Jean Philippe Krasso, footballeur international et champion d’Afrique 2023.

Initié par l’ONG DIDÉ fondée par Danielle Dago, ce festival entend promouvoir la culture Dida. C’est l’une des raisons qui a poussé Doukouré Kouassi à accepter de parrainer la cérémonie de lancement.

« Je suis venu dire à l’initiatrice et à toute l’organisation, qu’elles ont toute ma bénédiction avec l’approbation de tout Lakota et les localités environnantes. J’ai accepté de parrainer ledit lancement parce que la quintessence et le prépondérant symbolique dénote de ce qu’est l’initiatrice du projet. Elle aime l’Homme », a-t-il indiqué.

Pour sa part, Danielle Dago a exprimé sa joie de se sentir soutenir par ses parents. « Ce sont avec des sentiments de joie contenue et de pleine confiance en l’avenir que je prends la parole. Tel est également le ressenti de tous les membres de DIDE, de vous savoir à nos côtés, de nous savoir soutenus par vous.

Je vous adresse une invitation officielle à toute la Côte d’Ivoire et à nos hautes autorités, ainsi qu’aux amoureux de la chose culturelle, à la célébration de la culture DIDA que nous organisons, dans le mois d’août, à NEKO, dans la sous-préfecture de Niambézaria. Nous comptons sur votre présence massive et festive », a-t-elle lancé d’emblée.

Poursuivant, elle a fait savoir que cette initiative vise a contribuer au rayonnement du pays.

« En effet, l’ONG DIDE est notre façon à nous de nous mettre au service de notre pays, afin de participer à son rayonnement, comme le fait chaque corps de profession et de métier. Comme viennent de le faire si brillamment nos valeureux Eléphants champions d’Afrique.

Nous emboitons ainsi modestement le pas à de sérieuses organisations culturelles comme le POPO CARNAVAL, le DJAKA FESTIVAL, et bien d’autres, que nous saluons ici avec déférence. Mais à DIDE, nous avons une approche bien différente du concept culture.

Pour nous, la culture doit être ce tout en un qui allie nécessairement la célébration des us et coutumes au développement économique et social des populations.
Parce que pour notre part, la culture est comme un sac. Un sac vide ne peut tenir début. De même, pour nous, la culture chez une population affamée et préoccupée n’a pas de sens.

C’est pourquoi notre célébration culturelle entend s’accompagner logiquement d’aides, d’assistance et de formations des couches sociales vulnérables comme les femmes et les jeunes des campagnes », a-t-elle indiqué.

Notons le festival DIDE se tiendra les 22, 23 et 24 août 2024 à Néko et a pour Ambassadeur Jérémie Boga, footballeur professionnel et champion d’Afrique avec les Eléphants.

BS


Partager l'article