23 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Ramadan 2024 à Doropo / Le maire Siaka Ouattara fait don de 20 tonnes de riz aux différentes communautés

Partager l'article

La fête de l’Aïd-el-fitr ou fête de Ramadan marquant la fin du jeûne été célébrée le Mercredi 10 Avril 2024 sur toute l’étendue du territoire national.

Pour permettre aux familles musulmanes les moins nanties et autres communautés de sa commune de célébrer cette fête en toute quiétude, M. Siaka Ouattara, maire de Doropo dans la région du Bounkani leur a fait don de 20 tonnes de riz. La cérémonie de remise de ce don a eu lieu le mardi 9 avril 2024 à l’esplanade de la mairie de Doropo, en présence du maire Siaka Ouattara lui-même et des chefs des différentes communautés.

Selon le maire, le mois de ramadan étant un mois de partage et de solidarité, il était important pour lui de soutenir les communautés de sa commune en général et en particulier les familles musulmanes dans cette période de pénitence.

Profitant de cette cérémonie de don, Siaka Ouattara a exprimé sa gratitude aux chefs de communautés religieuses dans leurs diversités pour les efforts constants pour le maintien de la paix et la cohésion sociale entre les fils et filles de la région.

Par ailleurs, le maire a saisi cette occasion, pour exhorter les jeunes de sa commune à se mettre résolument au travail et surtout à s’éloigner de toutes les pratiques peu recommandables telles que la consommation de la drogue, le banditisme et l’oisiveté. Il a en outre prôné l’amour entre filles et fils de Doropo pour le bonheur de tous et le développement de leur localité.

Pour sa part, Diabagaté Biamoudou, l’iman principal de la mosquée de Doropo, a au nom de toute la communauté musulmane exprimé sa gratitude au donateur qui depuis son élection à la tête de la municipalité n’a jamais manqué de soutenir les populations et les différentes communautés.

Faut-il le souligner, la cérémonie qui se voulait sobre, s’est achevée par des prières pour la paix et la prospérité en Côte d’Ivoire.

BS


Partager l'article