29 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Réduction des vulnérabilités des femmes / La ministre Myss Belmonde lance la campagne mass média et communautaire “Stronger Together”

Partager l'article

Sensibiliser les communautaires et les religieux afin de contribuer à la réduction des vulnérabilités des filles et les femmes dans les zones d’intervention sur l’accès et le maintien des filles à l’école, l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive, à l’hygiène menstruelle, la lutte contre les violences basées sur le genre et les pratiques néfastes. Tel est l’objectif fondamental de la campagne mais media et communautaire ’’ Stronger Togother’’ qui a été officiellement lancée le vendredi 5 août 2022 au Plateau par la ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo, lors d’un point de presse.

A cette occasion, la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté a déclaré que cette campagne est une occasion d’évaluer les acquis et d’assurer l’effectivité de l’éducation des filles au leadership féminin dans chacun des neuf pays concernés par le projet SWEDD. Myss Belmonde Doho est convaincue que cette campagne mass media et communautaire permettra d’atténuer l’impact de ses crises sanitaires sur les populations vulnérables notamment, les femmes et les filles et de préserver les résultats tangibles atteints par le projet depuis 2015.

« La campagne “Stronger Together”, qui signifie plus fort ensemble, rentre dans sa phase active de la campagne mass média et communautaire. Je me permets, de vous inviter à jouer un rôle important dans cette action dont le but est de promouvoir l’éducation des jeunes filles et le leadership féminin », a-t-elle exhorté, tout en insistant sur le fait que les médias doivent véritablement être les relais de cette campagne au quotidien pour préserver les acquis du projet SWEDD.

Selon la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, éduquer une fille, c’est donner à une communauté et à toute une nation d’aller de l’avant et de donner l’occasion à la jeune fille d’être à la place qu’il faut pour le développement du pays.

Pour sa part, Lassina Touré, le coordinateur du projet SWEDD, a confié que les conséquences économiques et sociales de la Covid-19 ont menacés les acquis du projet SWEDD.

Ainsi, cette présente campagne a donc pour objectif de contribuer à atténuer l’impact socio-économique de cette pandémie sur les femmes et les jeunes filles dans les pays SWEDD.

«La phase pratique consistera à faire la communication au niveau national par les médias et les stands de campagne dans les villes retenues et organiser, la mobilisation communautaire par les ONG de mise en œuvre du projet.

Cela, à travers une chanson dédiée à cette campagne (un single) , un clip vidéo du single national, des messages des femmes modèles sous forme de spots et de supports de promotion et de communication seront aussi diffusées », a-t-il indiqué.

Financé par la Banque mondiale et mis en œuvre grâce à l’appui technique du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) et d’autres partenaires, le projet SWEDD a pour objectif d’accélérer la transition démographique, de déclencher le dividende démographique et de réduire les inégalités de genre dans la région du Sahel.

Ce projet concerne les jeunes filles de 10 à 19 ans scolarisées et non scolarisées de neuf pays africains dont la Côte d’Ivoire.

L’édition 2022 de cette campagne porte sur le thème” “Stronger Together”, éducation des filles au leadership féminin”.

BS


Partager l'article