21 juin 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Santé /Affaire “Concours d’intégration des agents contractuels de la Santé”: Un Syndicat se désolidarise des accusations contre le Ministre Pierre Dimba

Partager l'article

Le Secrétaire général national du Syndicat National des Agents Contractuels de la Santé de Côte d’Ivoire (SYNACOSA.CI), Oussélé François d’Assise s’est désolidarisé des accusations tenus par Koné Drissa, Secrétaire général du Syndicat des agents contractuels du système sanitaire de Côte d’Ivoire (SYNACOS-CI), contre le cabinet du ministre Pierre Dimba, relatives au concours d’intégration des agents contractuels de nulla Santé. Il a joint aussitôt la rédaction du Meridien pour faire des précisions. Ci-dessous, l’intégralité de ses propos retranscrits par Charles Béni. 

 

« Effectivement, nous avons tenu une AG à Daloa, qui visait à informer tous nos camarades syndiqués à propos du concours exceptionnel qui a été lancé, et dont les résultats ont été proclamés. Il y a eu 200 places pour 19.000 contractuels. 

 

Ce qui a fait que les résultats sont passés inaperçus. Donc il y a certains camarades des syndicats qui ont cru que le concours a été tronqué à d’autres fins. 

« Merci au ministre Dimba pour avoir compris nos cris de coeur… « 

 

Nous voulons, au nom du SYNACOSA.CI, porter à la connaissance de tous, que nous ne nous reconnaissons pas dans les dires des autres camarades, disant que le concours a été tronqué. Nous voulons tout simplement, faire un plaidoyer auprès de notre ministre. 

 

Nous voulons d’abord dire Merci au ministre pour avoir compris nos cris de coeur afin de voir ses collègues du Ministère de la Fonction publique pour que ce concours d’intégration exceptionnelle, soit lancé. Nous exprimons notre reconnaissance à notre ministre de tutelle qui a œuvré pour que ce concours soit pour nous.

 

En deuxième position, nous voulons encore faire une plaidoirie auprès de notre ministre afin de voir les services compétents pour que le nombre soit augmenté l’année prochaine afin que bon nombre d’entre nous, soient admis. 

 

Parce que, sur 19.000 contractuels au ministère de la Santé, on demande 200 places. Nous disons que c’est peu. Nous voudrions une fois de plus, lancer un cri de cœur auprès de notre ministre afin de voir l’augmentation des places au concours exceptionnel d’intégration « .

 

Source : Le meridien.ci 

 


Partager l'article