30 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Santé / Chr d’Abobo Houphouët-Boigny : les grandes ambitions de la directrice

Partager l'article

Nommée à la tête du Centre hospitalier régional d’Abobo (CHR, ancien hôpital général d’AboboHouphouët-Boigny), depuis le 13 janvier 2022, la directrice, Nathalie Fondio ambitionne de faire de ce CHR, l’hôpital phare de la ville d’Abidjan à l’horizon 2025.

Après sa prise de service, elle a fait le tour dans les différents services pour recueillir et avoir une idée du fonctionnement et recueillir les besoins (les points forts, les points à améliorer) mais aussi faire face aux défis auxquels ils devraient faire face.

A l’issue de cette tournée, la directrice, a, au cours d’une « réunion d’orientation » communiqué la nouvelle vision qu’elle entend donner à son institut, à savoir, « un CHR performant, au service de la population ».

Pour transformer cette vision en réalité, Mme Fondio a souhaité que le personnel soit mobilisé autour d’un certain nombre de valeurs à savoir, la solidarité et l’esprit d’équipe, la rigueur et la transparence, l’équité et l’éthique professionnel. Elle a en outre exhorté le personnel à adhérer à cette vision de transformation des services en étant accueillant, motivé et engagé.

Pour elle, une bonne qualité de l’hygiène et un environnement sécurisé donne envie aux populations de fréquenter leur hôpital.

A ces actions, la première responsable compte associer la population dans la gestion de telle sorte à prendre en compte leurs préoccupations et chercher à y trouver des solutions.

A travers ces actions Mme Fondio veut rétablir la confiance entre les populations et le personnel soignant dans cette nouvelle vision.

« Travailler ensemble et ramener une situation d’apaisement et permettre à la population d’avoir confiance en leur hôpital parce que sans la population, le personnel qui travaille ici n’est rien et le CHR, malgré son niveau d’équipement élevé, si nous ne sommes pas accueillant et que nous chassons les patients, ces investissements auront été vains de la part de l’Etat », a relevé la directrice qui a réaffirmant son engagement à faire en sorte que « le CHR joue pleinement son rôle d’hôpital phare d’Abidjan ». Une vision partagée par le personnel qui par la voix du médecin-chef s’est engagé à accompagner la directrice dans cette nouvelle dynamique.

LKD


Partager l'article