24 mars 2023

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Secteur bancaire en Côte d’Ivoire / Le Groupe CORIS Bank se lance dans l’activité de la Finance Islamique

Partager l'article

Contribuer à une meilleure inclusion financière et renforcer ses parts de marché en Côte d’Ivoire, à travers sa branche, dénommée Coris Bank International Baraka Côte d’Ivoire qui promeut la finance islamique. Tel est l’objectif du groupe Coris Bank international Côte d’Ivoire.

Mamadou Sanon, directeur général de Coris Bank Côte d’Ivoire, a confié que cette branche de sa banque vise à offrir des opportunités à une frange non négligeable de la population désireuse de se faire financer dans le respect des principes de l’islam, qui interdit le prêt à intérêt, et leur permettre d’investir autrement avec une multitude d’offres . «À travers sa branche islamique, notre groupe participe au développement du système bancaire dans son entièreté», a-t-il soutenu lors d’une conférence de presse qui a eu lieu le mardi 14 mars 2023 au siège de la banque à Treichville.

Poursuivant, Mamadou Sanon dira : «Le Groupe CORIS s’est lancé dans l’activité de la Finance Islamique à travers la mise en place de Branches Islamiques communément appelées ‘’fenêtres islamiques’’. Facteur de développement et d’inclusion financière, le groupe l’a compris très tôt en optant pour le lancement de la branche Finance Islamique dénommée ‘’CBI BARAKA Côte d’Ivoire’’ en Juin 2018. Après 5 ans d’activité, il était important pour nous de faire un point et explorer des axes de croissance pour le bonheur de la population ivoirienne, les entreprises privées et publiques, les PME/PMI, les institutions, les particuliers, etc.

L’industrie de la Finance Islamique est en pleine croissance depuis plus de 40 ans. Elle est de plus en plus pratiquée à travers le monde, et notamment en Afrique subsaharienne.
Cette initiative s’intègre dans la stratégie d’innovation, de différenciation et d’inclusion financière.

En décidant d’offrir à tous (musulmans et non musulmans) une solution conforme aux règles et principes de la Finance Islamique, elle touche ainsi une frange non négligeable de la population désireuse de se financer et d’épargner autrement, avec une multiplicité d’offres de produits et services. CBI CI poursuit ainsi sa contribution à l’économie ivoirienne.

A travers la Branche Islamique, elle participe au renforcement du système bancaire dans son entièreté».

Selon lui, depuis son lancement, cette branche de sa banque a touché environ 80. 000 bénéficiaires, avec 30 000 clients et des investissements d’un montant de 30 milliards de francs CFA.

Pour sa part, docteur Abdessattar Khouildi, président du Comité de conformité interne, a fait savoir que cette activité bancaire islamique est, non seulement basée sur la loi et l’éthique islamique, mais également régie par les instructions de la BCEAO. «Le contrôle de la Banque centrale donne une assurance et un aval pour tout le monde, les déposants, la banque elle-même et ceux qui y investissent», a-t-il révélé.

Faut-il le souligner, la finance islamique est l’ensemble des transactions et produits financiers conformes aux principes de la loi islamiques. Celle-ci est régie par cinq principes fondamentaux. L’interdiction de l’intérêt dans toute transaction, de financer certains secteurs d’activités jugés illicites et de faire des financements spéculatifs.

Elle a, en outre l’obligation de partage des pertes et profits dans l’activité et l’obligation d’adossement à un actif tangible.

BS


Partager l'article