27 septembre 2022

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Sociéte : Le PPA-CI participe au mécanisme conjoint CNDH/Partis politiques

Partager l'article

Blaise Lasm, Secrétaire National Technique en charge des Détenus Politiques, a représenté, ce mercredi 27 juillet 2022, le Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) à un Panel organisé par la Conseil National des Droits de L’Homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI), à son siège sis au II-Plateaux Vallons, sur le thème : « 𝗟𝗮 𝗾𝘂𝗲𝘀𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗳𝗼𝗿𝗺𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗮𝘂 𝘀𝗲𝗶𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗶𝘀 𝗲𝘁 𝗚𝗿𝗼𝘂𝗽𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 : 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗱’𝗲𝘅𝗽é𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲𝘀 ».

Ce Panel, qui s’inscrit dans le cadre des activités du Mécanisme conjoint CNDH/Points focaux des Droits de l’Homme des Partis politiques, a réuni autour de la problématique à l’ordre du jour les Partis et Groupements politiques, membres dudit Mécanisme, ainsi que les Organisations non Gouvernementales, membres du Forum des Droits de l’Homme.

Le CNDH-CI, à travers cette activité, a voulu susciter des échanges constructifs sur la nécessité et les moyens de promouvoir une culture politique des cadres et militants des Partis politiques en mettant à leur disposition les rudiments nécessaires à la gestion d’un Parti politique. Cette session s’est déroulée sous forme de dialogue interactif précédé de communications animées par des Experts de haut niveau issus des Partis politiques.

Blaise Lasm, représentant le PPA-CI, a eu l’opportunité de communiquer sur le renforcement de capacités des membres du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire. Il a souligné l’importance qu’accordent le Président Laurent Gbagbo et le PPA-CI à la formation politique et cela s’est traduit par la mise en place d’une École de Formation politique dénommée l’Ecole du Parti. Il a indiqué que cette École, dirigée par l’éminent Professeur Dedi Seri Faustin, accomplit dans le cadre de la formation politique et idéologique des militants un travail dynamique, profond et dont la finalité sera d’offrir à la Côte d’Ivoire une classe politique de gauche aux vertus éprouvées et affirmées :

« 𝑃𝑜𝑢𝑟 𝑛𝑜𝑢𝑠, 𝑢𝑛 𝑚𝑖𝑙𝑖𝑡𝑎𝑛𝑡 𝑚𝑎𝑙 𝑓𝑜𝑟𝑚é 𝑒𝑠𝑡 𝑢𝑛 𝑑𝑎𝑛𝑔𝑒𝑟 𝑎𝑢𝑠𝑠𝑖 𝑏𝑖𝑒𝑛 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑠𝑜𝑛 𝑃𝑎𝑟𝑡𝑖 𝑞𝑢𝑒 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑙𝑎 𝐶ô𝑡𝑒 𝑑’𝐼𝑣𝑜𝑖𝑟𝑒. 𝑇𝑜𝑢𝑠 𝑙𝑒𝑠 𝑃𝑎𝑟𝑡𝑖𝑠 𝑑𝑜𝑖𝑣𝑒𝑛𝑡 𝑠’𝑦 𝑎𝑡𝑡𝑒𝑙𝑒𝑟 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑜𝑓𝑓𝑟𝑖𝑟 𝑢𝑛𝑒 𝑎𝑑𝑣𝑒𝑟𝑠𝑖𝑡é 𝑝𝑜𝑙𝑖𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑎𝑝𝑎𝑖𝑠é𝑒 𝑒𝑡 𝑎𝑡𝑡𝑟𝑎𝑐𝑡𝑖𝑣𝑒. 𝑁𝑜𝑢𝑠 𝑑𝑒𝑣𝑜𝑛𝑠 𝑒𝑛 𝑡𝑎𝑛𝑡 𝑞𝑢𝑒 𝑝𝑜𝑙𝑖𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠, 𝑝𝑎𝑟 𝑛𝑜𝑡𝑟𝑒 𝑟é𝑡ℎ𝑜𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑒𝑡 𝑛𝑜𝑠 𝑎𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠, 𝑠𝑢𝑠𝑐𝑖𝑡𝑒𝑟 𝑑𝑒𝑠 𝑣𝑜𝑐𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑚𝑎𝑖𝑠 𝑐𝑒𝑙𝑎 𝑝𝑎𝑠𝑠𝑒 𝑝𝑎𝑟 𝑑𝑒𝑠 𝑝𝑟é-𝑟𝑒𝑞𝑢𝑖𝑠 𝑠𝑖𝑛𝑜𝑛 𝑙𝑎 𝑝𝑜𝑙𝑖𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑠𝑒𝑟𝑎 𝑙𝑎 𝑐𝑜𝑢𝑟𝑠𝑒 𝑎𝑢𝑥 𝑖𝑛𝑡é𝑟ê𝑡𝑠 𝑒𝑡 𝑐’𝑒𝑠𝑡 𝑐𝑒 𝑞𝑢𝑖 𝑟𝑒𝑛𝑑 𝑙𝑎 𝑝𝑜𝑙𝑖𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑠𝑖 𝑐𝑜𝑛𝑓𝑙𝑖𝑔è𝑛𝑒 𝑒𝑡 𝑞𝑢𝑒𝑙𝑞𝑢𝑒 𝑓𝑜𝑖𝑠 𝑚𝑜𝑟𝑡𝑖𝑓è𝑟𝑒 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑛𝑜𝑡𝑟𝑒 𝑃𝑎𝑦𝑠. 𝐴𝑢 𝑃𝑃𝐴-𝐶𝐼, 𝑛𝑜𝑢𝑠 𝑎𝑣𝑜𝑛𝑠 𝑑é𝑐𝑖𝑑é 𝑑’𝑜𝑓𝑓𝑟𝑖𝑟 𝑢𝑛𝑒 𝑛𝑜𝑢𝑣𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑒𝑠𝑝é𝑟𝑎𝑛𝑐𝑒 à 𝑙𝑎 𝐶ô𝑡𝑒 𝑑’𝐼𝑣𝑜𝑖𝑟𝑒 𝑒𝑡 𝑐𝑒𝑙𝑎 𝑛é𝑐𝑒𝑠𝑠𝑖𝑡𝑒 𝑞𝑢𝑒 𝑛𝑜𝑢𝑠 𝑓𝑜𝑟𝑚𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑎𝑢 𝑚𝑖𝑒𝑢𝑥 𝑛𝑜𝑠 𝑚𝑖𝑙𝑖𝑡𝑎𝑛𝑡𝑠 𝑒𝑡 𝑛𝑜𝑢𝑠 𝑛𝑜𝑢𝑠 𝑦 𝑎𝑡𝑡𝑒𝑙𝑜𝑛𝑠. »

Le PPA-CI a été l’unique animateur de ce Panel qui a vu la participation de 27 Partis politiques dont le RHDP et le PDCI-RDA.


Partager l'article