18 mai 2024

Ovajab Media

Ovajab Media, le site 100% panafricain, tv, radio, presse écrite

Société : Plusieurs jeunes formés au centre de service civique de Bouaké

Partager l'article

Au terme de six mois de formation au Centre de Service civique de Bouaké 2, dans différents métiers, notamment la cuisine, la pâtisserie, la boulangerie cosmétique, l’esthétique, les pépiniéristes paysagistes, l’agriculture vivrière et la production animale (lapins, moutons, volailles et agoutis), la mécanique automobile, les Bâtiments et Travaux publics (BTP), et divers autres métiers d’assainissement et de réparation de fours et de cuisine, 500 jeunes âgés de 16 à 35 ans, ont effectué leur sortie le vendredi 27 octobre 2023.

Au cours de cette cérémonie de fin de formation des stagiaires volontaires du Centre de Service civique de Bouaké 2 qu’il a présidée, le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, a assuré que 100% des jeunes formés seront insérés dans le tissu économique et social. ”Après cette formation, ces jeunes seront accompagnés parce qu’il a été créé au sein de ce centre un guichet emploi à cet effet. Nous allons explorer toutes les opportunités pour que d’ici à quelques semaines ou mois, 100% de ces jeunes soient insérés”, a soutenu le ministre, en présence de ses collègues des Transports, Amadou Koné et des Ressources animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré.

Il s’est réjoui qu’après six mois, les 500 jeunes qui ont intégré ce Centre aient pu bénéficier de l’encadrement nécessaire et de formation qualifiante: ”Ces jeunes étaient totalement des exclus sociaux. Beaucoup d’entre eux étaient en grande difficulté sociale. À travers l’encadrement, ils ont été transformés de façon positive. L’Ecole de la Deuxième Chance prend tout son sens. Le gouvernement a permis à ces jeunes d’avoir une seconde chance dans la vie”.

Mamadou Touré a rappelé que cette formation, qui se tient conformément aux instructions du Président Alassane Ouattara qui a dédié l’année 2023 à la Jeunesse, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Jeunesse du gouvernement (PJ Gouv) 2023-2025. ”Dans le cadre de la mise en œuvre de ce Programme”, a annoncé le ministre Mamadou Touré, ”il est prévu la construction de 14 centres de service civique sur l’ensemble du territoire avec une capacité d’accueil de 1 000 jeunes par an par centre, soit 14 000 jeunes, pour un montant de 21 milliards de FCFA. D’ici au premier trimestre 2024, ce sont quatre centres de service civique qui devront être fonctionnels. Bouaké est déjà fonctionnel, Daloa, Korhogo et Adzopé sont en cours de construction.”

Il a remercié l’Agence française de Développement (AFD) qui, à travers le C2D 3, va contribuer au financement de ce Programme à hauteur de 13 milliards de FCFA. Selon le ministre, le Centre de Service civique de Bouaké a été baptisé Centre de Service Civique Tuo Fozié en reconnaissance à la contribution de ce dernier à sa construction.

CICG


Partager l'article